Accusé du meurtre de son épouse: il recouvre la liberté conditionnelle

Avec le soutien de
Swaraj Seetal a toujours nié les faits.

Swaraj Seetal a toujours nié les faits.

Après plus d’un an passé en cellule, Swaraj Seetal, accusé du meurtre de son épouse, a obtenu la liberté conditionnelle ce mardi 11 juin. Le magistrat de la Bail & Remand Court a estimé que le droit à la liberté est plus important que le besoin de protéger l’administration judiciaire.

Pour sortir de sa cellule, le suspect a dû s’acquitter d’une caution de Rs 100 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 300 000. De plus, il devra se présenter au poste de police tous les jours entre 6 heures et 18 heures.

Pour rappel, Swaraj Seetal est accusé d’avoir tué sa femme.L’autopsie de la victime, décédée le 26 septembre 2017, avait conclu à un décès suite à une compression du cou. Cependant, l’accusé avait toujours nié les faits, mais sa mère, qui avait aussi été interrogée, avait incriminé son fils. Dans son ruling aujourd’hui, le magistrat a estimé que «la nature des preuves est faible dans ce cas.»

Swaraj Seetal a retenu les services de Me Neelkanth Dulloo.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x