Tamarin: Marie Claude Labonne attentive aux enfants et à l’environnement

Avec le soutien de
Marie Claude Labonne se dit prête à tout pour protéger l’environnement.

Marie Claude Labonne se dit prête à tout pour protéger l’environnement.

«Il n’y a pas d’âge pour faire ce qu’on aime»… Marie Claude Labonne, conseillère du village de Tamarin, ne dira pas le contraire. Des hauts et des bas, elle en a connu. Et aujourd’hui elle tire leçon de son parcours et avance petit à petit dans sa vie quotidienne.

Pour notre interlocutrice, il n’y a pas plus beau que de pouvoir venir en aide aux gens. C’est la raison pour laquelle notre quinquagénaire est active au sein de l’association Will Fly, qui vient en aide à des enfants de la région qui ont besoin d’une attention particulière.

Toutefois pour gagner sa vie, Marie Claude s’est fait artisane. En 2016, après avoir suivi une formation de six mois à Belle-Verte, une entreprise qui se dévoue entièrement à la protection de notre environnement, elle a obtenu un appui et peut désormais créer des objets «100 % récup».

Depuis cette formation, cette maman raconte qu’elle est plus consciente de notre environnement, sa vulnérabilité aux déchets qui peuvent être retravaillés. «Je donne une forme de vie aux déchets recyclables que je croise sur mon chemin. C’est chagrinant de voir comment notre entourage est victime des abus des gens. Certains jettent n’importe quoi où ça leur chante. Pourtant, ces mêmes déchets peuvent être reconvertis en objets décoratifs.»

Femme indépendante

Cette artisane des canettes de bière vit séparée de son époux depuis quelques années déjà. La séparation a été pénible car elle s’est retrouvée seule avec sa fille. Ce changement draconien l’a poussée à voir les choses différemment. Aujourd’hui elle a une clientèle locale et étrangère. Ses produits sont faits de premières matières 100 % recyclables.

«Ma passion pour les matières recyclables est visible dans mes travaux. Je laisse libre cours à mon imagination. Et je peux vous dire que je me sens bien car je sais que je contribue à la préservation de l’environnement. Depuis que je travaille, j’ai cessé d’être timide. Aujourd’hui je peux parler à des inconnus et les convaincre à acheter mes produits.»

Volontariat

Outre son état d’artisane, l’instinct maternel de Marie Claude Labonne l’incite à donner de son temps aux enfants de Tamarin. En effet, volontaire à l’association Will Fly, elle aide les enfants sur un plan éducatif. «Ces enfants de la région ont besoin d’une attention particulière. C’est pour cela que chaque après-midi, ils sont pris en charge par Will Fly. Ces enfants sont comme les miens et je vais être à leur écoute toujours.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires