Huawei rassure sur le fonctionnement de ses téléphones à Maurice

Avec le soutien de
Environ deux smartphones sur dix à Maurice sont des Huawei.

Environ deux smartphones sur dix à Maurice sont des Huawei.

«Tous les smartphones et produits Huawei en cours d'utilisation ou actuellement en vente sur le marché mauricien continueront à fonctionner normalement. Les utilisateurs mauriciens pourront continuer à utiliser les services et les applications sur leurs smartphones comme ils le feraient normalement.» C’est l’assurance donnée par Huawei Mauritius dans un communiqué émis hier, jeudi 6 mai.

Ce communiqué fait suite à l’annonce du géant américain Google, dont le système Android équipe la majorité des smartphones, qu’il coupait les ponts avec Huawei, le 20 mai. Cela, à la suite du décret Trump, interdisant aux groupes américains de télécoms de commercer avec des sociétés étrangères jugées «à risque» pour la sécurité nationale, dont la Chine.

A Maurice (comme presque partout dans le monde), deux smartphones sur dix sont des Huawei (derrière Samsung et Apple).

«Nous continuerons à fournir des mises à jour pour Huawei EMUI», a déclaré la direction de Huawei Mauritius. «Huawei a apporté des contributions substantielles au développement et à la croissance d’Android dans le monde entier. En tant que l’un des partenaires internationaux clés d’Android, nous avons travaillé en étroite collaboration avec leur plate-forme open source afin de développer un écosystème bénéficiant à la fois aux utilisateurs et au secteur. Huawei continuera à fournir des mises à jour de sécurité et des services après-vente à tous les produits Huawei existants et aux tablettes Huawei ce qui inclut les appareils et produits déjà vendus ou en stock dans le monde

Facebook plus installé non plus

Cependant, ce que n’ajoute pas ce communiqué, c’est que les téléphones Huawei à venir n'auront pas l'appli Facebook déjà préinstallée à l'achat. Facebook se met en conformité avec l'interdiction aux entreprises américaines d'avoir des liens commerciaux avec Huawei. Les utilisateurs devront télécharger l'appli eux-mêmes.

Mais Huawei ne se laisse pas abattre. La société chinoise a signé un accord, mercredi 5 juin, avec l’entreprise de télécommunications russe MTS afin d’équiper la Russie de la 5G l’an prochain. Rien que ça…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires