Eid-Ul-Fitr: dernier shopping pour les retardataires

Avec le soutien de
De nombreuses personnes se sont rendues à la rue Pagoda ce week-end. 

De nombreuses personnes se sont rendues à la rue Pagoda ce week-end. 

Déjà le dernier week-end avant l’Eid-ul-Fitr… Et comme chaque année, nombreux sont ceux, dont des retardataires, qui s’affairent à compléter leurs achats pour la fête marquant la fin du ramadan. Fête qui sera célébrée le mercredi 5 juin ou jeudi prochain, dépendant de la visibilité de la lune.

La rue Pagoda ce week-end est un tourbillon d’activités. Les étals ont envahi les rues. Certains appliquent du henné, d’autres sont en train de «kas pri». Les plus petits tapent du pied devant les marchands de jouets, tandis que les gérants des magasins, débordés, s’affairent à servir les clients. Mais malgré la foule, tous les commerçants présents n’enregistrent pas de hausse dans leurs chiffres d’affaires.

«La semaine dernière, il y avait plus de monde. Les gens ont profité pour faire leurs achats pour la fête Eid en même temps que la fête des Mères», confie Wulhee Mahomed, gérante de magasin. Même son de cloche du côté de Roukayyah Fuzurally, également gérante de magasin. «Il y avait nettement plus d’activités le week-end dernier et cela se reflète sur les ventes.»

Cependant, tous ne sont pas de cet avis. Un marchand de lunettes, occupé avec ses clients – grands et petits – et entre deux encaissements, affirme qu’en cette période, il réalise une partie importante de son chiffre d’affaires. Et les acheteurs, dans tout ça ? «Fini asté linz pou zanfan. Res pou gran dimounn», confie Karim, un habitant de la localité. Lui, il n’a pas attendu la dernière minute, contrairement à d’autres…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires