L'express leaks du dimanche 26 mai au vendredi 31 mai

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Sicom et MUA à la rescousse de la SBM

Après l’échec de la SBM de recouvrer les Rs 1,4 milliard octroyées sous forme d’un prêt transfrontalier à une société dubaïote, Renish Petroleum en 2017 et ce à travers un courtier indien, connu comme Hitesh Meyta, qui s’est volatilisé avec cette somme, l’institution bancaire se tourne vers ses assureurs pour se faire rembourser. Il s’agit de l’assureur d’Etat, Sicom Ltd et de la MUA (Mauritius Union Assurance), deux groupes d’assurance qui partagent la dette de la SBM. Ainsi, il se chuchote que la direction de la banque travaille actuellement à monter le dossier de réclamations à être soumis prochainement aux deux assureurs. Selon les spécialistes, SBM ne devrait pas éprouver de grosses difficultés à récupérer la somme de Rs 1 milliard, qui a déjà fait l’objet des provisions durant la période allant du 1er avril 2018 au 30 juin de la même année.

 

Opération grattage

Les cadres et autres techniciens au ministère des Finances ont eu pour directives de «gratter» les dernières roupies non utilisées par les différents ministères durant l’année financière courante. Cela dans le but d’augmenter la marge de manoeuvre du ministre des Finances, Pravind Jugnauth, qui présentera son dernier Budget du présent mandat le 10 juin. Selon les observateurs, il faut s’attendre à un Budget «labous dou» !

 

«Lakwizinn» au secours d’un des leurs

Alors que les critiques ne cessent de pleuvoir sur cette personne et son entreprise, elle est allée chercher secours auprès des membres influents de «Lakwizinn». Dans un premier temps, un entretien a été accordé à un journal en ligne pro-gouvernemental par l’un des directeurs pour essayer de sauver la face. L’on apprend même que l’un des directeurs de cette entreprise aurait même des parts au sein d’une nouvelle radio qui est justement très liée avec ce journal en ligne.

 

Senior contracts

Un «Senior Attorney» essaie de décrocher deux contrats auprès d’un corps parapublic et d’une compagnie d’État. Ces contrats sont d’une durée de deux ans. Il souhaiterait pouvoir continuer son bonhomme de chemin même s’il y a changement de régime. Pas bête le mercenaire ! Du moins sa tentative...

 

Le buzz

Qui décrochera le contrat pour la sonorisation du stade olympique de Côte-d’Or ? Le nom d’un proche d’une VVIP qui représente une enseigne très réputée est de plus en plus cité. On saura bientôt si c’est lui qui décrochera la timbale.

 

Choix limité

Un avocat politicien s’apprête-t-il à refaire son come-back en politique active lors des prochaines élections générales ? Pour le moment, il est moins probable qu’il soit sur la liste des Rouges. En effet, le fait qu’il eut coaché Rakesh Gooljaury à la veille de son contre-interrogatoire dans l’affaire Roches- Noires le met hors de course. Si cela s’avère, il ne lui reste que l’alliance Lepep.

 

Du mauve au rouge

Un ancien ministre qui est un Senior Member of the Bar envisage de quitter le MMM pour rejoindre le PTr. C’est ce qu’il laisse entendre à certains de ses confrères en Cour suprême...

 

Un ex-DG de l’ICAC, rouge ?

Un ancien directeur général de l’Independent Commisssion against Corrruption veut être candidat travailliste aux prochaines élections générales. Une demande dans ce sens est à l’étude auprès du leader des Rouges. Il voudrait être candidat dans la circonscription n°15 (La Caverne-Phoenix). Toujours est-il qu’il a représenté Rakesh Gooljaury, celui que Navin Ramgoolam a qualifié de «Judas» dans des cas devant la Mauritius Revenue Authority pourrait jouer contre lui.

 

Conférence par la prison

Des policiers ont été récemment convoqués par la direction de la prison pour assister à une conférence sur les anciennes radios qu’utilisaient les policiers. Ils ont également eu droit à une session de «bros latet», ce qui ne leur a pas du tout plu. Plusieurs d’entre eux se sont demandé si la prison a le droit de convoquer les policiers.

Un peu de regret…

Un nouvel adhérent du MSM affirme à ses proches qu’il regrette d’avoir rejoint le parti orange. Depuis qu’il a été présenté comme potentiel candidat dans une circonscription de l’Est, il subit des attaques et des critiques venant de l’intérieur même du parti. Toutefois, il se console en se disant que même du côté du Parti travailliste, il n’était pas assuré d’une investiture.

Drôle d’interview

À quoi joue Air Mauritius ? C’est la question que se posent des professionnels en communication qui ont passé l’interview pour le poste de Head of Communication à Air Mauritius. En moins d’une année, les candidats ont été interviewés deux fois pour le même poste. Et les intervieweurs leur ont demandé comment gérer les problèmes auxquels fait face Air Mauritius. Les candidats ont eu l’impression que c’était une «brainstorming session», pour préparer une stratégie de communication pour la compagnie.

 

Rien ne tourne rond

Un animateur d’une radio qui est dans l’actualité agirait comme médiateur. Il aurait passé deux jours à la Government House pour entamer des négociations afin de redonner vie à sa station. Il aurait aussi demandé à diverses personnes d’injecter des liquidités dans le business. Et leur a promis que d’ici un an, elles auraient obtenu leur argent en retour. En tout cas, cette radio ne semble toujours pas percer la Toile.

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires