Bambous: des jeunes handicapés formés à la fabrication de sacs en papier

Avec le soutien de
La formation a eu lieu le jeudi 16 mai.

La formation a eu lieu le jeudi 16 mai. 

La protection de l’environnement et l’élimination des sacs en plastique. Ce sont les objectifs de ces jeunes porteurs d’un  handicap physique et encadrés par l’Association des Parents pour la Réhabilitation d’Infirmes Moteurs (APRIM). Ils  sont actuellement formés à la fabrication de sacs en papier. Ils ont suivi un cours à cet effet le jeudi 16 mai.

Ils le doivent au Dynamic Warriors du centre de jeunesse de Bambous. Ces jeunes fréquent l'APRIM à Mont-Roches. 

Le groupe Dynamic Warriors a lui suivi le National Leadership Engine course, animé par le National Productivity and Competitiveness Council.

«Nous voulons montrer que le handicap n'est pas un obstacle. Tout le monde a droit à des chances égales pour réussir dans la vie. Ainsi, après avoir été formées, ces personnes pourront vendre leurs sacs en papier et engranger les revenus dérivés», explique un des membres de Dynamic Warriors.

Des enseignants de l'APRIM ont aussi été formés à cette fabrication afin que le travail se poursuive. En agissant ainsi, le groupe  Dynamic Warriors s’aligne sur les Objectifs de développement durable des Nations Unies en tâchant de trouver une alternative naturelle à tout ce qui a un impact sur le changement climatique.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x