JIOI 2019 - Jonathan Bardottier: «Je suis mon plus féroce concurrent»

Avec le soutien de
Jonathan Bardottier: «Il n’y a aucun secret. Si vous travaillez dur et que vous vous donnez à fond dans ce que vous faites, les résultats seront au rendez-vous.»

Jonathan Bardottier: «Il n’y a aucun secret. Si vous travaillez dur et que vous vous donnez à fond dans ce que vous faites, les résultats seront au rendez-vous.»

Le sprinteur de 27 ans a hâte de faire retentir l’hymne national au stade Germain-Comarmond à Bambous. En attendant son heure de gloire, le Portlouisien poursuit sa préparation avec beaucoup de rigueur. Sa motivation première est de se surpasser à chaque course.

Nom: Jonathan Bardottier
Discipline: Athlétisme
Épreuves: 200m et 400m
Date et lieu de naissance: 07/02/1992 à Port-Louis, île Maurice

PALMARÈS

  • Champion de Maurice sur 100m en 2013 et 2017
  • Champion de Maurice sur 200m en 2017 et 2018
  • Meilleures performances: 10.37 (100m), 20.99 (200m) et 47.40 (400m)

L'esprit et les valeurs développés à travers la pratique du sport: Le dépassement de soi, le respect, l’esprit d’équipe, le goût de l’effort et la discipline.

Les clés de la réussite: Il n’y a aucun secret. Si vous travaillez dur et que vous vous donnez à fond dans ce que vous faites, les résultats seront au rendez-vous.

La journée type pendant la préparation

  • Je me réveille à 6 heures pour aller au boulot.
  • De 7 à 8 heures, j’entraîne les nouvelles recrues de la force policière.
  • À 9 heures, premier entraînement à la gym.
  • Déjeuner à midi.
  • De 15 à 17 heures, je pars au stade Maryse-Justin à Reduit pour les séances de piste. Dîner à 19 heures et je vais me coucher à 22 heures.

Les doutes: Aucun

Objectif JIOI 2019: Décrocher une médaille aux 200 et 400 mètres

Une émotion forte: En 2013, j’étais sur le podium des Championnats d’Afrique australe. J’avais terminé en 3e position. Quand j’ai entendu l’hymne national botswanais retentir dans le stade, j’ai eu des frissons. J’imaginais qu’un jour, ce sera moi qui ferai retentir mon hymne national.

Comment gérez-vous la concurrence ?
Je me concentre sur moi-même. Je suis mon plus féroce concurrent.

Sentiment ressenti lors de l’hymne national: Sentiment de fierté et d’honneur.

Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires