Il agresse un policier avec un couteau de cuisine et lui vole sa voiture

Avec le soutien de
Ce sont les policiers de Vacoas qui ont pu intercepter le suspect mardi.

  Ce sont les policiers de Vacoas qui ont pu intercepter le suspect mardi.  

Il a passé quatre jours à l’hôpital. Ce n’est que mardi 21 mai, que ce policier de 28 ans a pu donner sa déposition. Vendredi 17 mai, alors qu’il se trouvait en voiture avec sa petite amie, un dénommé Subiraj Sobnauth les a agressés avant de s’emparer du volant. Cet homme de 30 ans a été arrêté hier.

Neuf heures, vendredi 17 mai. Le policier affecté au poste de Belle-Mare est au volant de sa voiture, une Honda Civic, en compagnie de sa petite amie, une infirmière de 23 ans. Il roulait sur la route principale de Quartier-Militaire. À un moment donné, lorsqu’il arrive à hauteur du conseil de district de Moka, un individu lui fait un signe de la main. Le dernier ralentit, avant d’arrêter son véhicule.

L’individu, Subiraj Sobnauth, un habitant de St Julien d’Hotman, ouvre la portière du siège passager où se trouvait la petite amie du policier. Sans crier gare, il commence à la frapper et à la gifler. Le policier porte aussitôt secours à sa bien-aimée.

Dans la confusion qui s’ensuit, Subiraj Sobnauth s’empare du volant et démarre en trombe. Le policier parvient toutefois à monter à bord de la Honda Civic, prenant place sur le siège arrière. La voiture finit par heurter le flanc gauche d’un autobus de la Compagnie nationale de transport qui roulait en direction de Curepipe.

Subiraj Sobnauth devait alors prendre la fuite, abandonnant la voiture. Mais le policier ne l’entend pas de cette oreille et se lance à ses trousses. Alors qu’il tente de l’arrêter, le trentenaire retire un couteau de cuisine de sa poche et l’agresse. Le policier a été touché à la bouche, au cou, au visage, à la tête, à l’épaule gauche et au ventre.

Ce n’est que mardi soir que Subiraj Soobnauth est finalement interpellé par des policiers de Vacoas. Des policiers de Quartier-Militaire se sont rendus sur place pour l’arrêter. Une accusation provisoire de «serious assault» a été retenue contre lui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires