Rodrigues: des limiers de l’ADSU malmenés

Avec le soutien de
Les suspects ont été traduits devant le tribunal de Port-Mathurin hier, lundi 21 mai.

Les suspects ont été traduits devant le tribunal de Port-Mathurin lundi 20 mai.

Des membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) ne seraient pas en odeur de sainteté à Rodrigues. Pas plus tard que samedi 18 mai, une bagarre a éclaté entre des limiers et des habitants dans une boîte de nuit, à Camp-du-Roi. Rixe qui a fait plusieurs blessés, dont un élément de la brigade antidrogue qui a été sérieusement touché.

Trois individus ont été arrêtés. Ces habitants des régions Dans Coco et La Ferme ont été traduits devant le tribunal de Port-Mathurin lundi 20 mai, sous une accusation provisoire d’agression avec circonstances aggravantes. Leurs proches étaient nombreux à se rendre au tribunal. Ils affirment que les suspects n’auraient fait que se défendre. Alléguant, dans la foulée, que les policiers de l’ADSU les «harcèleraient».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires