ICAC: un policier tire un coup de feu pour intimider son épouse

Avec le soutien de
Le policier n’a plus le droit de porter son arme pour le moment.

Le policier n’a plus le droit de porter son arme pour le moment.

Il a tiré un coup de feu pour effrayer sa femme. C’est du moins ce que cette sentinelle qui était en poste devant l’Independent commission against corruption (ICAC) a déclaré lorsqu’il a été questionné par rapport à une balle manquante de son arme de service. L’incident a eu lieu dimanche dernier. 

Le constable, qui compte dix huit ans de service, fait face à des problèmes conjugales. Lors d’une dispute avec son épouse au téléphone, il a tiré un coup de feu pour l’intimider. Par la suite, il a déclaré à son supérieur que l’arme qui est en sa possession a une balle en moins. Mais soumis à un interrogatoire serré, il a fini par avouer. Par la suite, il a fait savoir qu’il est stressé et poursuivra sa déposition ultérieurement, en présence d’un homme de loi.

Le policier a été examiné par un psychologue et a été relevé de toute fonction qui requiert le port d’une arme à feu. 

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x