Drogue en prison: le gardien Gokhool, surnommé «Transport», incrimine Azaree

Avec le soutien de
Shahebzada Azaree serait le destinataire de la drogue retrouvée sur le gardien Gokhool.

Shahebzada Azaree serait le destinataire de la drogue retrouvée sur le gardien Gokhool.

Il était sous surveillance depuis six mois. Et samedi, ce gardien de prison, en poste depuis 2011, a été épinglé poue détention de 13,9 grammes de drogue synthétique. Shandish Gokhool, 32 ans, les avait dissimulés dans ses parties intimes. À la police, il a révélé que la drogue était destinée à Shahebzada Azaree. Il a comparu en cour de Rose-Hill, ce lundi 20 mai, et a été reconduit en cellule. Une accusation provisoire de «drug dealing with aggravating circumstances» a été retenue contre lui.

Selon nos recoupements, Shandish Gokhool était sur une liste rouge. L’habitant de Rose-Belle fait partie de ces gardiens de prison connus comme «transports». C’est ainsi que l’on surnomme les prisons officers qui transportent de la drogue pour la consommation des trafiquants incarcérés. Lesquels parviendraient assez facilement à les convaincre de transporter de la drogue ou autres objets illicites pour eux, moyennant une contrepartie.

Dans le cas de Shandish Gokhool, ce garde-chiourme avait déjà été incriminé une première fois par le prisonnier Ivel Candasamy. Ce dernier, qui purgeait une peine d'emprisonnement à la New Wing de la prison de Beau-Bassin pour une affaire de drogue, avait été retrouvé en possession d’un téléphone portable. Cuisiné par les limiers, il a révélé que c'est Shandish Gokhool qui lui avait remis le téléphone contre la somme de Rs 5 000. Il avait ensuite été transféré à la prison de La Bastille, et le gardien dans une autre aile de la prison centrale.

Fouille corporelle

Bien qu’il ait été placé sous surveillance, Shandish Gokhool aurait continué à exercer comme «transport», jusqu’à ce qu’il soit arrêté samedi, suivant une fouille corporelle. C’était lors d’une opération montée samedi matin par le commissaire des prisons, Vinod Appadoo, le surintendant de police (SP) Bacchoo et l’assistant SP Tuyau. L’affaire a été référée à l’Anti- Drug and Smuggling Unit de la Western Division. Shandish Gokhool a comparu devant la Bail and Remand Court hier sous une accusation provisoire de possession de cannabis «for the purpose of delivering with aggravating circumstances».

Interrogé par l’express, le commissaire des prisons se dit «très déçu» des agissements de ce gardien. «Un sentiment malsain s’est installé après tout l’effort fourni afin de veiller au bien-être des officiers», souligne Vinod Appadoo. «Ce n’est pas joli de devoir fouiller son propre personnel. Je demande à ceux qui sont sous surveillance d’arrêter car cela ne fait pas honneur à la profession», lance-t-il.

Hanson Mungra, secrétaire du syndicat des prisons, déplore également cette situation. «Ce qui est dommage dans des cas de suspension, c’est que si un gardien est libéré sous caution, c’est certain qu’il enfilera à nouveau son uniforme.» Il estime que ce n’est clairement pas la meilleure façon de procéder. «Qui dit qu’il ne fautera pas encore une fois ?»

Pas de liberté conditionnelle pour Navind Kistnah

Après la libération de Geanchand Dewdanee et Sibi Thomas, qu’advient-il de Navind Kistnah, arrêté en avril 2017 à la suite la saisie de 119,5 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 1,8 milliard ? Selon nos recoupements, il ne devrait pas être libéré sous caution car il n’a pas nié les accusations contre lui. Sans compter que sa vie pourrait être en danger s’il est remis en liberté. Il est représenté par Mes Rama Valayden et Nilkhant Dulloo. Aux enquêteurs, Navind Kistnah a expliqué qu’entre avril 2016 et mars 2017, le réseau de drogue a opéré sous le couvert de la compagnie Brilliant Resources Consulting Ltd. Le cerveau, selon lui, serait Peroomal Veeren, dont il a fait la connaissance en 2013. Il a aussi balancé le nom de Manish Keshwin Seewoochurn.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires