Le 19 mai 1981: un incendie détruit une aile du marché central

Avec le soutien de
 Le feu s'est propagé à l'aile abritant les épiceries et les échoppes des vendeurs de produits d'artisanat.

Le feu s'est propagé à l'aile abritant les épiceries et les échoppes des vendeurs de produits d'artisanat.

Il y a 38 ans, dans la nuit du 18 au 19 mai, un violent incendie détruit complètement une aile du marché central à Port-Louis. Selon certains témoins, le feu aurait commencé dans le Market Bar, un restaurant jouxtant le marché, avec ouverture sur la rue la Reine.

C'est vers 5h30 au matin que l'alerte est donnée. Le feu s'est propagé à l'aile abritant les épiceries et les échoppes des vendeurs de produits d'artisanat. Les bureaux des inspecteurs et l'entrepôt du Magasin Hassamal voisin du marché ne sont pas épargnés.

La police mandée sur les lieux du sinistre n'exclut pas la possibilité d'un acte criminel, mais cela ne s'est pas avéré. Très tôt le matin, arrive au Bazar, le Dr Koshlendr Nundoochand,  membre du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) et président de la commission administrative, qui dirige la cité.

La commission avait été mise en place, quand à la fin de leur mandat, les conseillers du Mouvement Militant Mauricien avaient démissionné de leurs fonctions, car le régime travailliste avait décidé de reporter les élections municipales.

Sir Gaëtan Duval, Leader du PMSD se rend aussi au Marché Central dans la matinée. Coïncidence : dans l'après-midi du 19 mai, le Dr Koshlendr Nundoochand qui avec d'autres était engagé dans un bras de fer avec Sir Gaëtan Duval au sein du PMSD est révoqué, comme président de la Commission administrative. Il est remplacé par ...Sir Gaëtan Duval.

L'aile détruite du Marché Central sera elle reconstruite  deux ans plus tard par les conseillers du Mouvement Militant Mauricien élus en décembre 1982.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires