Affaire Boskalis: pas de nouvelle convocation du directeur de la MPA

Avec le soutien de
Shekur Suntah avait déjà été interrogé lors de ce procès.

Shekur Suntah avait déjà été interrogé lors de ce procès.

Le directeur de la Mauritius Ports Authority (MPA) ne sera pas de nouveau appelé à la barre. C’est la décision de la magistrate Wendy Rangan de la cour intermédiaire, ce jeudi 16 mai. Cela, dans le cadre de la motion de l’accusé Prakash Maunthrooa qui souhaitait appeler le témoin de la poursuite, Shekur Suntah dans l’affaire Boskalis afin de confirmer le contenu d’une lettre. 

Un document avaient été échangé entre la firme Boskalis Bv Internationale et la MPA. Shekur Suntah avait adressé une correspondance à la firme néerlandaise pour confirmer les allégations de pots-de-vin dans cette affaire. 

De ce fait, Me Nadeem Aullybocus voulait interroger ce témoin pour qu’il confirme le contenu de la lettre. Mais Me Rashid Ahmine, assisté de Me Michel Ah-Sen, du bureau du Directeur des poursuites publiques, avait objecté,  évoquant des raisons procédurales. «La question de chercher des clarifications à Suntah ne se pose pas car cela n’affectera pas l’équité du procès et comme la lettre avait été produite, la défense pourra s’y référer lors de leurs plaidoiries», estime la magistrate.

Le procès tire à sa fin. Les avocats de Siddick Chady et de Prakash Maunthrooa et du bureau du DPP soumettront leurs plaidoiries prochainement. Le premier accusé répond d’une accusation de «public official using his office for gratification» alors que Prakash Maunthrooa fait l’objet d’une accusation de «aiding and abetting the author of a crime».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires