Drogue: une opération de «controlled delivery» annulée après deux mois

Avec le soutien de
Photo d’illustration: Le colis contenait 20,6 grammes d’héroïne.

Photo d’illustration: Le colis contenait 20,6 grammes d’héroïne.

Les limiers de la brigade anti-drogue devaient remonter jusqu’au commanditaire d’un colis de drogue qui est arrivé par la poste. Mais ce dernier ne s’est jamais présenté, et l’enquête a été annulée.

Le 18 mars dernier, un colis suspect a atterri à la poste centrale. Après les vérifications d’usage, les autorités ont découvert qu’il contenant 20,6 grammes d’héroïne dont la valeur est estimée à Rs 300 000. Le paquet avait été expédié de l’Afrique du Sud, portait une carte de voeux  adressée à un habitant de Flic-en-Flac. Une opération de «controlled delivery» a été mise en place par la Metropolitan Division de l’Anti-Drug Smuggling Unit  de Port-Louis.

Mais presque deux mois après, le récipiendaire ne s’est toujours pas présenté à la poste pour prendre livraison du colis. L’opération de «controlled delivery» a donc été annulée, mais l’enquête est toujours en cours.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires