Agro-industrie : le Mouvement Ti Planter réclame Rs 2 500 par tonne de canne

Avec le soutien de
Pradeep Jeeha, Kreepalloo Sunghoon et des membres de la Small Planters Association face à la presse ce mercredi 15 mai.

Pradeep Jeeha, Kreepalloo Sunghoon et des membres de la Small Planters Association face à la presse ce mercredi 15 mai.

Les planteurs de canne à sucre perçoivent actuellement Rs 1 400 par tonne. Or, le Mouvement Ti Planter réclame un prix de vente de Rs 2 500. C’est ce qui ressort de la conférence de presse que des membres de ce mouvement ont tenue à l’hôtel St Georges, à Port Louis, ce mercredi 15 mai. Cette conférence était menée par Pradeep Jeeha, Kreepalloo Sunghoon et des membres de la Small Planters’ Association.

Ils ont annoncé la tenue d’une manifestation contre des «injustices» le 22 mai à la municipalité de Port-Louis. De quelles injustices s’agit-il ? Tout d’abord, Kreepalloo Sunghoon déplore qu’«il n’y ait pas eu d’évolution pour les planteurs de canne jusqu’ici». Il fait ressortir que 27 000 arpents de terrain ont été abandonnés durant des années mais qu’une bonne mesure gouvernementale peut tout changer. Il souligne aussi une baisse du nombre des planteurs.

Quant à Pradeep Jeeha, il souhaite débattre avec le CEO du Mauritius Sugar Syndicate (MSS). «J’invite le CEO du MSS à un débat public sur une radio de son choix, concernant la dilapidation des fonds des petits planteurs et le rôle du MSS.» Et d’ajouter : «Si li pa vini, la population pou tir zot prop conclusion.»

Dans la foulée, Pradeep Jeeha et Kreepalloo Sunghoon ont soumis à la presse les lettres de démission de Shrudanand Sheoraj et Satidanand Pudaruth. Ces derniers ont démissionné comme membres du board du MSS ce mercredi et hier mardi 14 mai, respectivement.

Ils ont également fait circuler un e-mail qu’ils ont envoyé à Diego Arias Carballo, Senior Agriculture Economist à la Banque mondiale, au sujet d’une rencontre que celui-ci a eue avec les petits planteurs de canne au siège de la Mauritius Cane Industry Authority. Ils remettent en cause sa légitimité.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires