Questions au Parlement: focus sur les paris et les jeux

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth a eu à répondre sur plusieurs questions portant sur les jeux, les courses, les paris, la GRA, ce mardi 14 mai au Parlement.

Pravind Jugnauth a eu à répondre sur plusieurs questions portant sur les jeux, les courses, les paris, la GRA, ce mardi 14 mai au Parlement.

Les jeux, les paris, les courses, la Gambling Regulatory Authority (GRA) ont fait l’objet des plusieurs questions au Premier ministre, ce mardi 14 mai, à l’Assemblée nationale. 

«Il n’y a pas de prolifération de bookmakers», a lancé Pravind Jugnauth à une question supplémentaire de Rajesh Bhagwan. Dans son interrogation initiale, le député mauve voulait connaître le nombre et les types de permis accordés par la GRA depuis mai 2018, ainsi que le nom des opérateurs, entre autres. Mais à cette question, le Premier ministre a répondu qu’il déposerait le document quand les informations auront été compilées.

Rajesh Bhagwan a voulu savoir si la GRA voyait le problème de prolifération de bookmakers. Ce à quoi le Premier ministre a répondu qu’il n’y avait pas de prolifération de paris autour de l’île. Et une preuve en est que la GRA veut ramener les paris hors du Champ-de-Mars à l’intérieur. 

Plainte à Rose-Hill

Le député voulait également signaler qu’une plainte avait été envoyée à la GRA au sujet d’un bookmaker à Rose-Hill dont les opérations causent beaucoup de problèmes. Une affaire de copinage pour l’octroi du permis serait derrière. Pravind Jugnauth va enquêter sur ce cas.

Autre question de Malini Seewocksingh sur le système de carte et de compte pour les parieurs. «A proof on concept has been proposed and the Consultant has recommended a trial on a pilot basis before finalisation of the Report. The proof on concept is expected to be put to test in June 2019. (…) Based on the results of the proof on concept and taking into account the recommendations from the Consultant in her final report, relevant regulations would be made after necessary consultations so that account based betting together with a player card system will serve its purposes effectively», a répondu le Premier ministre.

Bookmakers off-course

Autre député qui s’est intéressé aux paris : le travailliste Arvin Boolell. Plus précisément aux bookmakers «off-course», hors du Champ-de-Mars. «Whether, in regard to betting, he will, for the benefit of the House, obtain from the Gambling Regulatory Authority, information as to the number of off course operators thereof currently operating, indicating the number and type of licence thereof granted since 2015 to date?»

Le Premier ministre a répondu que depuis 2015, aucune licence pour les paris «off-course» n’avait été accordée. «Currently, there are eight off-course licensees conducting fixed odds betting on local races outside the racecourse and 3 licensees conducting fixed odds betting on local races through remote communication. These are existing licensees.» A savoir qu’il y a une affaire en cour entre la GRA et un opérateur de paris «off-course».

Arvin Boolell a fait des insinuations quant au fait que les politiques protégeaient une société en particulier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires