JIOI 2019 - Stage en Thaïlande (15 AU 26 MAI): travailler le mental

Avec le soutien de
Les quinze présélectionnées posant en compagnie de leur entraîneure Martine Bistoquet-Macaque (debout à g.) et de la «Team Manager» Schella Merite (debout à dr.).

Les quinze présélectionnées posant en compagnie de leur entraîneure Martine Bistoquet-Macaque (debout à g.) et de la «Team Manager» Schella Merite (debout à dr.).

Les 15 volleyeuses présélectionnées en vue des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) mettent le cap sur la Thaïlande mercredi. Elles effectueront, comme les garçons qui viennent de rentrer au bercail, un stage de perfectionnement d’une dizaine de jours.

Martine Bistoquet- Macaque, l’entraîneure nationale, laisse entendre que le choix des 15 n’a pas été difficile dans la mesure où il y a eu plusieurs défections au sein de la présélection initiale. «Il y a Géraldine Elysée qui souffre d’une blessure récurrente au genou, Maria Valentin qui s’est retirée pour raisons personnelles et nous avions aussi deux jeunes en Romane Deschambeaux et Serena Chavry qui seront plus aguerries à l’avenir. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvées avec ce groupe de 15», précise-t-elle.

Les volleyeuses lors d’une séance d’entraînement au gymnase «Palmerston» évoluant sous l’oeil vigilant de leur coach.

Cela fait quinze mois que les filles s’entraînent et leur coach note une montée en puissance. «Les filles ont progressé dans tous les secteurs du jeu. Avec le Directeur technique national (DTN), Zoran Kovacic, les filles ont effectué beaucoup de travail physique et elles ont aussi appris à contrôler la balle. Elles sont désormais plus en maîtrise. Le progrès accompli est assez général», observe Martine Bistoquet-Macaque. 

Pour notre interlocutrice, le stage en terre thaïlandaise permettra surtout de «travailler le côté mental». «Les filles s’entendent bien. Même les Rodriguaises se sont bien intégrées au groupe. Le stage leur donnera l’occasion de renforcer cet esprit d’équipe mais aussi de préparer cette échéance que sont les Jeux des îles mentalement. Je pense que là-bas, les conditions seront optimales. Il va falloir s’adapter aux conditions et cela va pousser les filles à être encore plus soudées», dira encore l’entraîneure nationale.

Au sein du groupe, l’une des joueuses les plus expérimentées est Vanessa Chellumben. La passeuse, multiple championne de Maurice et double championne de la zone 7 avec le Quatre-Bornes VBC, a pris part à deux éditions des JIOI. La première en 2011 aux Seychelles et celle de 2015 à la Réunion. Si la 8e édition à Mahé a été pour elle une bonne expérience, elle garde un souvenir mitigé des Jeux qui ont eu lieu à l’île soeur il y a quatre ans et lors desquels, les Mauriciennes avaient obtenu la médaille de bronze.

Les présélectionnées ne négligent pas les exercices d’étirements qui sont d’une importance capitale.

«En 2011, c’était bien comme première expérience. Par contre, l’ambiance en 2015 n’était pas bonne entre les sélections avec les problèmes entourant la présence de Myriam Kloster au sein de l’équipe réunionnaise. Cette fois, tout le monde attend la médaille d’or. Nous avons un groupe rajeuni. Nous sommes positives et nous savons que nous avons le potentiel pour atteindre l’objectif», affirme Vanessa Chellumben. 

Étant une des leaders du groupe, elle fait de son mieux pour être à l’écoute de ses coéquipières, les guider et les soutenir. «Le stage en Thaïlande va nous être bénéfique. On ne pensera à rien d’autre qu’au volley. Ici à Maurice, ce n’est pas toujours évident de s’entraîner après une journée au boulot. Le frottement que nous aurons en Thaïlande va nous faire progresser. Nous sortirons de là gagnantes même si ce sera dur de s’entraîner deux fois par jour. Il fera chaud mais nous allons nous adapter aux conditions», conclut-elle. 

Le DTN, Zoran Kovacic, est resté sur place après le stage des garçons qui sont rentrés à Maurice hier. Il supervisera la préparation des filles aux côtés de Martine Bistoquet-Macaque. La délégation sera de retour le 26 mai.

La délégation

Joueuses: Stacy Armoogum, Vanessa Chellumben, Rachel Christine, Manuella Cupidon, Stéphanie Dauguet, Alexie Elmire, Rachel Etiennet, Alison Labour, Lucy Latour, Aurélie Mohungoo-Bouti, Melia Momus, Valentine Paul, Anne- Kurbie Perrine, Ann-Jelissa Perrine et Kerry-Ann Pierre-Louis
Entraîneure nationale: Martine Bistoquet-Macaque
Team Manager: Schella Merite
Dirigeant: Vinesh Seeparsad

Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires