Metro Express: voici les visages du métro

Avec le soutien de
Le Metro Express doit créer 200 jobs.

Le Metro Express doit créer 200 jobs.

Des recrutements pour les opérations et d’autres pour les postes au sein de Metro Express Ltd ont pris fin. L’organisme doit créer 200 jobs, dit-on. La semaine dernière à La Butte, les habitants se sont plaints du fait qu’ils ont dû discuter avec un étranger lors d’une rencontre informative, alors qu’ils auraient souhaité que ce soit le CEO qui vienne en personne les rassurer. L’occasion de faire connaissance avec «les visages du métro». Pour ce qui est des salaires, il faudra repasser, les appels à candidatures – quand il y en a eu – faisant mention du fait que «salary will be commensurate with experience».

Das Mootanah, Chief Executive Officer

Ancien patron de la Road Development Authority (RDA), il y assumait les fonctions d’Officer-in-charge d’octobre 2016 à juillet 2018. Le poste de directeur de cet organisme n’a pu lui être attribué car selon les critères, il doit être enregistré auprès du conseil de l’ordre des ingénieurs, n’ayant pas exercé pendant dix ans comme tel. «L’oiseau rare», comme le surnomme le député mauve Rajesh Bhagwan, a pris les commandes de Metro Express Ltd (MEL) en 2018 donc. Das Mootanah a posé ses valises en Grande-Bretagne il y a 25 ans. Il a débuté sa carrière au sein de la compagnie General Construction avant de poursuivre son MSc en ingénierie civile à l’Université d’East London et son PhD en Project ManagementRisk & Value à l’Anglia Ruskin University. L’homme fort de MEL est considéré comme étant très proche du ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha. Ce dernier avait d’ailleurs affirmé, lors d’une visite au Caudan, avoir expressément fait appel aux services du CEO. «Mo’nn ‘amenn’ le Dr Mootanah pou Metro express.» Das Mootanah a également travaillé à Sydney, en Australie. Son frère Ramdas Mootanah est le Chairman du Building Control Advisory Council.

Mariam Gujadhur, Project Officer

Fille de l’ancien lord-maire Mamade Nanhuck, l’ascension de Mariam Gujadhur est fulgurante au sein de MEL. Inscrite sous le Service to Mauritius, elle a d’abord été Secretary to the Chairman de MEL au Prime Minister’s Office (PMO) avant d’être propulsée à la Sicom Tower, à Ébène, juste après l’arrivée de Das Mootanah. «MEL Officer» dans un premier temps, elle sera recrutée comme Project Officer après un appel à candidatures. Considérée comme proche de la direction, elle est présente à toutes les réunions de coordination, même celles qui ne nécessiteraient pas, selon des hauts fonctionnaires présents, sa présence. Elle a été Assistant Quantity Surveyor chez Building & Civil Engineering Co.Ltd de mai 2013 à septembre 2014, avant que l’alliance Lepep ne soit élue.

Dharminder Mungrah, Project Manager

L’ancien no 3 de la RDA est un autre proche du CEO, Das Mootanah. Dharminder Mungrah y assumait les fonctions de Divisional Manager avant de rejoindre l’équipe de MEL en tant que Project Manager. Ceux qui l’ont côtoyé le décrivent comme quelqu’un qui change de casaque selon le gouvernement en place. L’ingénieur est détenteur d’un Msc en Project Management.

Vijayendra Poonyth, ingénieur

Il a rejoint l’équipe de MEL en octobre 2018 en tant qu’ingénieur. Il a travaillé au sein de plusieurs organismes et compagnies, dont la Traffic Management & Road Safety Unit, la CWA, Mauritius Ports Authority, Sotravic, Gamma, entre autres. De novembre 2012 à juin 2015, il a bossé sur le dossier Mass Transit Unit quant à la mise en opération du Light Rail Vehicle, sous le gouvernement travailliste.

Antonin Coantic, Project Manager

Ce Français est détenteur d’un mastère en ingénierie civile, de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon. Antonin Coantic est un des nombreux Project Managers au sein de MEL. C’est lui qui a été au front samedi dernier, à La Butte, comme représentant de la compagnie, afin de parler aux habitants, pour certains remontés contre les inconvénients suscités par les travaux. Avant de rejoindre l’équipe de MEL, il travaillait au Rwanda comme Infrastructure Expert au sein de GOPA Consultants ainsi que pour le ministère des Infrastructures publiques de ce pays.

Cindy Edwards, Railway Engineer

Depuis décembre 2018, Cindy Edwards assume les fonctions de Railway Engineer au sein de MEL. Cette Mauricienne a fait des études de Mechanical and Electrical Engineering au Kingston College, en Angleterre, et détient un diplôme en Mechanical Engineering with Building Services de l’université Brunel à Londres. De novembre 2016 à novembre 2017, elle était Engineering Safety Manager. Elle était aussi consultante pour la compagnie Scott Lister – Systra Group. De 2006 à 2007, elle est Railway Engineering Consultant pour la société WS Atkins.
 

Sundeep Ruchchan, Project Manager

Détenteur d’un mastère en International Planning and Development de l’université de Cardiff et d’un Bachelor of Engineering du National University of Singapore, Sundeep Ruchchan est Project Manager au sein de MEL depuis janvier. En 2015, il était Head of Traffic Planning Unit à la National Transport Corporation. A Singapour, il a travaillé comme Senior Transport Planner/Engineer à MVA Consultancy et a occupé le poste de Traffic Engineer au sein de la Land Transport Authority.

Abhai Neermaull, Communication Manager

Il a fallu deux appels à candidature pour trouver l’homme chargé d’assurer la communication au sein de MEL. Pourtant, il ne décrochera pas le poste la première fois, car c’est une journaliste de la Mauritius Broadcasting Corporation qui était pressentie pour assurer les fonctions de Communication Manager. Mais le choix s’est finalement porté sur Abhai Neermaull. Il serait parenté par alliance à un Senior Adviser du ministère des Infrastructures publiques. Il a été Corporate Communication Executive à la Mauritius Ports Authority de 2016 à 2018. Il détient un Bachelor of Arts. En 2007, il met le cap sur l’Angleterre pour une maîtrise en relations publiques à la Bournemouth University.

Rishidev Sookarah, Senior Engineer

Une autre «tête pensante» de la RDA, Rishidev Sookarah a cumulé, pendant 8 ans, plusieurs fonctions au sein de cet organisme. Il était District Manager, Civil Engineer/Project Manager/Procurement Manager. En février 2018, il est Project Manager pour le Road Decongestion Programme. Depuis janvier, il est Senior Engineer au sein de MEL.


Bhovish Nund, Project Officer

Détenteur d’un Bachelor of Engineering de l’université de Maurice de 2011 à 2015, Bhovish Nund fait parallèlement un stage à la Road Development Authority (RDA) de février à juin 2014. Il est actuellement Project Officer chez MEL.

Iliyana Ishakramjaun, HR Manager

Détentrice d’un Bachelor’s Degree in Information Technology de la National University of Malaysia, Iliyana Ishak-Ramjaun possède également un MSc en Human Resource Management. Depuis décembre 2018, elle assume les fonctions de HR Manager au sein de MEL. De septembre 2017 à juin 2018, elle a travaillé au Talent Pool Academy, en Angleterre. Elle était Customer Service/Retail Associate à la Primark Stores Limited à Cardiff, d’octobre 2015 à mars 2017.

Basdeo Dhunnoo, Head of Operations and Maintenance

Depuis mars 2019, Basdeo Dhunnoo est Head of Operations and Maintenance au sein de MEL. Avant, il a travaillé pendant 23 ans en tant que Senior Manager Technical Services à la Mauritius Ports Authority. Il gérait le département des services techniques, entrepôts et la flotte des véhicules. Il détient un Bachelor of Technology en ingénierie mécanique de l’Indian Institute of Technology, Bombay. Mais aussi un MSc en Port Management and Shipping Administration. Il détient également un Graduate Diploma dans la gestion maritime et du port de National University of Singapore.

Aznah Sadul, Personal Secretary auprès du CEO

C’est en octobre 2018 qu’Aznah Sadul devient secrétaire personnelle du CEO de MEL, après que l’ancienne a claqué la porte. Elle a suivi une formation auprès de l’International Air Transport Association. Pendant neuf ans, elle a travaillé comme secrétaire à Transinvest Construction Ltd, société qui a raflé presque tous les gros contrats du présent gouvernement, notamment les projets reliés au Road Décongestion Programme, au coût de Rs 4,1 milliards. Elle a également occupé le poste de secrétaire au sein de la compagnie Colas.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires