Conseil des ministres: Governement Information Service et terrorisme au menu

Avec le soutien de
Une guerre se entre la MBC et le GIS s’était déclarée… au vu du compte-rendu du Conseil des ministres de ce vendredi 10 mai, le GIS a perdu.

Une guerre se entre la MBC et le GIS s’était déclarée… au vu du compte rendu du Conseil des ministres de ce vendredi 10 mai, le GIS a perdu.

Est-ce dû à la guerre entre la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) et le Governement Information Service (GIS) ? Toujours est-il que le GIS sera restructuré pour une meilleure efficience opérationnelle. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres de ce vendredi 10 mai. 

Dans le compte rendu du cabinet il est dit que les services d’information du gouvernement seront réaménagés pour une améliorer la productivité «in line with prevailing rules, regulations and legislation». On envisage  également un «rebranding». de GIS. 

Un désaccord s’était creusé entre Rudy VeeramundarSenior Adviser au bureau du Premier ministre, et Lutchmeeparsad Ramdhun, le directeur du  GIS. A tel point que le litige a été porté en Cour suprême. Et, la MBC s’est retrouvée au cœur du conflit.

Egalement à l’agenda : un nouveau projet de loi sera présenté au Parlement : l’United Nations (Financial Prohibitions, Arms Embargo and Travel Ban) Sanctions Bill. Son objectif principal est de mettre en place des sanctions, notamment financières, afin de gérer les menaces à la paix internationale, dont le terrorisme et les armes.  

Déclaration des avoirs

Autre projet de loi : l’Anti-Money Laundering and Combatting the Financing of Terrorism and Proliferation (Miscellaneous Provisions) Bill. Celui-ci vise à amender différentes lois pour coller aux standards de la Financial Action Task Force on anti-money laundering et combattre le financement et la prolifération du terrorisme. 

La nouvelle Declaration of Assets Act passée à l’Assemblée nationale le 12 décembre sera proclamée le 1er juin. Toutes les procédures administratives ont été complétées. “The Secretary to Cabinet and Head of the Civil Service would issue a Circular requesting all Supervising Officers to inform all public officers and other persons concerned, of their obligations under the Act. The ICAC has also prepared a set of guidelines to assist declarants in complying with their obligations under the Act”, est-il précisé dans le compte rendu du cabinet.  

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires