Accusés d’avoir baissé leur pantalon: deux frères obtiennent le bénéfice du doute

Avec le soutien de
Les deux soudeurs étaient ont comparu en cour de district de Flacq, ce vendredi 10 mai.

Les deux soudeurs étaient ont comparu en cour de district de Flacq, ce vendredi 10 mai.

Le magistrat Nirmal Meettook leur a accordé le bénéfice du doute, en cour de district de Flacq, ce vendredi 10 mai. Deux frères, soudeurs, faisaient chacun l’objet d’une accusation de «gross indecent act in public». Les deux exhibitionnistes présumés s’en sont, ainsi, sortis indemnes.

Leur voisine les avait accusés d’avoir baissé leur pantalon et leurs sous-vêtements pour faire des actes déplacés envers elle, tout en proférant des mots provoquants. Le magistrat estime que la plaignante n’a pas déposé de façon cohérente.

«It would be unsafe to convict both accused and witness did not appear to remember much about the incident», dit le magistrat notant que la plaignante s’est montrée hésitante sur certains éléments de l’incident. D’ajouter «si la plaignante est entrée dans sa maison juste après l’acte, cela veut dire qu’elle n’a pas tout vu ni a-t-elle entendu les propos émis».

Les deux hommes de 25 et 27 ans avaient retenu les services de Me Tony Gukhool.

Selon la femme, les faits remontaient au 12 mars 2016 à Bon-Accueil. Et toute cette affaire a pour toile de fond un problème de voisinage entre les deux accusés et la femme. Les accusés auraient dit à leur voisine de ne pas venir habiter sur ce terrain étant donné qu’il y a un litige en Cour suprême. Depuis cela, des malentendus n’ont cessé de s’accroitre entre eux.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires