Écologie: les centres commerciaux se mettent au vert

Avec le soutien de
Les panneaux solaires sur la toiture du Super U de Flacq produisent 100 000 kW d'électricité par mois.

Les panneaux solaires sur la toiture du Super U de Flacq produisent 100 000 kW d'électricité par mois.

Il y a de plus en plus de centres commerciaux dans l’île, ce qui resulte bien souvent en moins d’espaces vertes et plus de superficies bétonnées. Ces business sont de grands consommateurs d’énergie. Le bétonnage peut aussi causer des problèmes d’accumulation d’eau. Certains centres commerciaux essayent de faire de leur mieux en matière de gestion énergétique et de contrôle de la pollution, en se tournant vers des solutions écologiques.

Hier, Pascal Tsin, le directeur général de Super U, a organisé une visite au centre commercial situé à Flacq, afin de présenter au public les nombreuses initiatives du groupe en matière de mesures écologiques. Il souhaite que ce centre commercial devienne l’un des moins polluants et des plus «environmental-friendly» de l’île.

La toiture du complexe abrite une ferme photovoltaïque, couvrant une superficie de 10 000 m2. Celle-ci produit mensuellement 100 000 kW d’énergie et assure un tiers du besoin en électricité de l’hypermarché. Les Rs 80 millions investies dans ce projet contribuent à une économie énergétique de Rs 600 000 par mois pour le centre. Le site est également composé d’un système de traitement d’eaux usées de 50 m3, qui aide à économiser Rs 51 000 par mois, avec un investissement de Rs 11,3 millions. Pour les sources de lumière, les LED aident à la réduction de la consommation d’électricité de 40 %.

Pour réduire considérablement l’impact des déchets sur l’environnement, tous les hypermarchés Super U de l’île participent au tri du plastique et du carton, ainsi qu’à la collecte de vieilles batteries. L’entreprise traite également les eaux usées tous les jours, en les recyclant pour l’arrosage, par exemple.

De son côté, le projet Valentina Mall, avec un second Lolo Hyper, ouvrira ses portes à Phoenix d’ici octobre. Yusuf Sambon, l’initiateur de ce projet, énonce qu’au niveau de la construction, la mise en place des drains a été un aspect primordial. Il ajoute, «afin d’économiser de l’énergie, on utilisera des congélateurs écologiques avec couvercle, qui marchent avec des petits moteurs».

Selon lui, les congélateurs et la climatisation sont les deux choses qui consomment énormément d’énergie dans un hypermarché. De plus, l’eau de pluie, qui sera récupérée, sera utilisée pour le lavage de voitures, l’arrosage et le nettoyage du centre. Yusuf Sambon déclare qu’il pense éventuellement installer des panneaux photovoltaïques sur la toiture de son centre commercial.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires