Il y a 41 ans: Funérailles émouvantes pour Sir Abdool Razack Mohamed

Avec le soutien de
Abdool Razack Mohamed entre au Parlement en 1953. I

Abdool Razack Mohamed entre au Parlement en 1953. I

Le 9 mai 1978 ont lieu le funérailles de Sir Abdool Razack Mohamed décédé la veille, à l'âge de 72 ans, à la suite d'une longue maladie. La dépouille quitte le domicile du fils du défunt,  Me Yousuf Mohamed, le ministre du Travail, à Quatre-Bornes pour se rendre à la Jummah Mosque à Port-Louis.

Des milliers de personnes parmi lesquelles des personnalités du monde politique, des secteurs économique et social assistent à la cérémonie avant d'accompagner le cortège funèbre au cimetière de Bois-Marchand où est inhumé Sir Abdool Razack Mohamed. 

À l'Assemblée législative, hommage est rendu au leader politique par le Premier ministre, Sir Seewoosagur Ramgoolam, le leader de l'opposition, Anerood Jugnauth, le porte-parole du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD), Eliézer François et le Speaker Sir Harilal Vaghjee. À la fin des discours les députés observent une minute de silence.

Les orateurs rappellent la contribution de celui qui avait fondé le Comité d'Action Musulman (CAM) pour défendre les intérêts de ses coreligionnaires.

Originaire de l'Inde Sir Abdool Razack Mohamed arrive à Maurice en 1928. Il se fait rapidement un nom dans le commerce. En 1946, le politicien est élu au conseil municipal de la capitale. Il occupera le fauteuil mairal en trois occasions. Cependant, il ne parvient pas à se faire élire aux élections générales de 1948.

Abdool Razack Mohamed entre au Parlement en 1953. Il y siège jusqu'en 1976. À partir 1959 il assume de fonctions ministérielles. On se rappelle que Razack Mohamed est ministre du Logement et des Terres après le passage du cyclone Carol en 1960.

Le fondateur du CAM participe aussi aux discussions constitutionnelles qui ont lieu à Londres durant la période précédant l'indépendance. Razack Mohamed est pour beaucoup dans l'introduction du Best Loser System. 

Sous la férule de Razack Mohamed, aux élections de 1967, le CAM s'allie au Parti Travailliste et à l'Independent Forward Block pour former le Parti de l'indépendance (PI). Le leader du CAM est battu dans la circonscription No 3, mais entre au Parlement comme Best Loser. Cependant son parti a une contribution significative dans la victoire du Parti de l'l'indépendance. En 1976, la vague mauve qui déferle sur la capitale à raison du leader du CAM.

Tous ceux qui ont rendu hommage à Sir Abdool Razack Mohamed n'ont pas manqué de rappeler sa grande générosité. Il répondait toujours présent quand il était sollicité pour aider, peu importe le demandeur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires