After: une œuvre mièvre et insipide

Avec le soutien de

Résumé, depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle…

La note : 3/10

Dès l’affiche d’After, digne de la page de garde d’un roman de la collection Harlequin, montrant une jolie jeune fille en débardeur dans les bras d’un beau gosse torse nu, on a compris à quoi s’attendre. Et les premiers mots de la voix off ne déçoivent pas ! «Avant, j’étais une jeune fille dont la vie était toute tracée. Mais ça, c’était avant que je rencontre ce garçon. Après…» On peut au moins reconnaître à After de ne pas chercher à tromper sur la marchandise. 

Adapté d’un roman à l’eau de rose pour ados, écrit sur un clavier de smartphone et publié en ligne par Anna Todd (avant de connaître un énorme succès en librairie), After coche toutes les cases du romantisme de quai de gare. Ou quand la jeune Tessa, tout juste arrivée de sa campagne de Géorgie pour étudier à l’université d’Atlanta, tombe sous le charme d’Harlin, beau ténébreux tatoué qui se fait désirer. Mais qui, comme elle, lit Gatsby le Magnifique, Les Hauts de Hurlevent et, évidemment, Orgueil et Préjugé, référence obligée de toute romance anglo-saxonne contemporaine.

Auteure d’une série documentaire sur un groupe d’adolescentes de Brooklyn, la réalisatrice Jenny Gage oublie ici tout sens du réel pour signer une niaiserie dont les Américains ont le secret, qui parvient à concilier érotisme très (très très) soft et pruderie. Elle passe la moitié du film à remplir l’écran de très gros plans (dignes d’une sitcom des années 90 genre Hélène et les garçons) sur les visages et les corps s’effleurant au ralenti de ses deux acteurs, Josephine Langford (vue dans le mauvais film d’horreur I Wish) et l’Anglais Hero Fiennes-Tiffin (qui jouait le jeune Voldemort dans la saga Harry Potter). Bref, c’est bête et simplet comme Twilight, sauf qu’ici, on n’a même pas de vampires et de loups-garous à se mettre sous la dent !

Le plus inquiétant, c’est que le titre français du film, After : Chapitre 1, laisse craindre une suite des aventures amoureuses de Tessa et Hardin, puisqu’An- na Todd a signé cinq volumes de sa saga After… Ça promet. À voir pour les amateurs du genre. À éviter pour tous les autres…

Source : Internet

Fiche technique

 
 

Genre : Romance, drame
Durée : 1 h 46
De : Jenny Gage
Avec : Hero Fiennes-Tiffin, Josephine Langford, Pia Mia, Selma Blair, Samuel Larsen
Salles : Star Caudan, La Croisette, Bagatelle

En salles

Shazam

 
 

L’histoire en une ligne : Billy Batson, un orphelin de 14 ans, se voit confier tous les pouvoirs d’un vieux sorcier, dont la capacité de se transformer en super-héros en criant «Shazam !»…
Genre : Superhéros, aventures
Durée : 2 h 15
De : David F. Sandberg
Avec : Zachary Levi, Mark Strong, Asher Angel, Jack Dylan Grazer, Djimon Hounsou
Salles : Star Bagatelle

Avengers: Endgame

 
 

L’histoire en une ligne : Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce 22e film des Studios Marvel, grande conclusion de l’Infinity Saga…
Genre : Super-héros, aventures
Durée : 3 h 02
De : Joe et Anthony Russo
Avec : Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Don Cheadle, Paul Rudd, Brie Larson, Karen Gillan, Danai Gurira, Bradley Cooper, Josh Brolin
Salles : MCine Trianon, Flacq, Novely, Star Caudan, La Croisette, Bagatelle, Cine Metropolitan, Cine King’s

Dumbo

L’histoire en une ligne : Un ancien acrobate équestre revenu de la guerre se retrouve à devoir s’occuper seul de ses en- fants, et aussi d’un éléphanteau aux grandes oreilles qui est capable de voler…
Genre : Famille, aventures
Durée : 1 h 55
De : Tim Burton
Avec : Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito, Eva Green, Alan Arkin
Salles : Star Bagatelle, La Croisette

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires