Port-Louis: une femme victime d’attouchements dans une cabine d’essayage d’un magasin

Avec le soutien de
Photo d’illustration: La femme a été immobilisée par le vendeur.

Photo d’illustration: La femme a été immobilisée par le vendeur.

Sa journée shopping s’est terminée par une plainte pour «attempt upon chastity» au poste de police de Pope Hennessy hier, dimanche 5 mai. Dans sa déposition, cette décoratrice d’intérieur, âgée de 29 ans a expliqué qu’elle a été touchée de manière inappropriée par le vendeur d’un magasin.

La jeune femme faisait du lèche-vitrine dans les rues de la capitale en compagnie de sa fille de 7 ans lorsque des churidars exposés dans un magasin ont retenu son attention. Une fois dans le commerce, le vendeur, un homme d’origine indienne, lui propose plusieurs autres modèles de robes et la dirige vers la cabine d’essayage qui se trouve à l’arrière du magasin. Là, les choses dégénèrent.

Alors que la femme tenait une des robes devant elle, le vendeur l’a immobilisée et a commencé à la toucher. Elle a beau essayer de se débattre mais en vain. Cette dernière raconte qu’elle doit son salut à sa fille qui, en entendant du bruit, a rejoint sa mère dans la cabine. En voyant la petite, l’agresseur présumé a tout de suite relâché sa victime.

Aux enquêteurs, la femme a précisé qu’au moment de partir, l’homme a embrassé la fillette sur la joue.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x