Albion: une exposition jusqu’au 15 mai pour promouvoir des artistes

Avec le soutien de

C’est à la Galerie Tamaris, Albion, qu’une exposition d’art se tient jusqu’au 15 mai. Le thème choisi pour l’exposition est Vie Marine et regroupe au total 38 oeuvres de sept artistes. Ces derniers ont fait preuve de grande créativité pour cette expo. Tous les travaux d’art exposés mettent en avant la vie marine qui entoure l’île. Jenita Parsand Étiennette, responsable de l’expo fait valoir que le but de cet événement est de promouvoir les artistes, tout en mettant en valeur leur travail. À savoir que les artistes ont utilisé une variété de techniques. C’est ainsi que leur savoir-faire a été réuni et exposé.

Lumière sur les créateurs

Niticha Parsand-Goffard est diplômée des beaux-arts. Sa spécialité est la sculpture. En dix ans, l’artiste a ouvert deux galeries créant ainsi une plateforme de rencontre entre les artistes et le public. Après plusieurs expos en solo ou accompagnée, elle ouvre sa seconde galerie en 2018 pour répondre à une plus grande demande venant des artistes. Ces oeuvres sont acquises par des collectionneurs dans plusieurs pays, notamment en Lituanie, France, Amérique, Australie, Chine, Inde, Espagne, Allemagne et la Russie. «Mon but est de promouvoir l’art mauricien à travers le monde», dit-elle.

Véronique Laurent, Elle a intégré le professorat après avoir fait des études aux beaux-arts en 2005. Son atout est la peinture. Sa passion est de créer des pièces uniques inspirées de son île exotique. Elle pratique diverses techniques comme l’acrylique, le mix media sur canevas et bois. Elle met une touche très personnelle dans chacun de ses tableaux.

Jean Yves L’Onflé, C’est un artiste, peintre et sculpteur que l’on ne présente plus. Il a fait ses études d’arts avec de fameux artistes peintres mauriciens, dont Serge Constantin. En 2000, il a reçu un diplômé en peinture et dessin de l’UNESCO Afrique du Sud. Il est un visage connu dans l’océan Indien et plusieurs de ses peintures ont été acquises par des collectionneurs de La Réunion, de France, Belgique, d’Australie, des États-Unis, d’Afrique du Sud, de la Chine, de la Guinée, de Bali et de Rodrigues. Il utilise du matériel de récupération comme de vieux clous, du tissu mais aussi du papier sablé, de la terre, des cordes et du bois.

Cendrine Bolaram, «C’était un très beau moment, Voir l’ensemble des tableaux et sculptures c’était fabuleux. C’est la première fois que j’expose dans une galerie. Mes débuts ont été dans des expositions d’étudiants aux beaux-arts au Mahatma Gandhi Institute. Pour moi cela a été une grande opportunité d’exposer dans cette galerie aux côtés d’artistes confirmés et de bénéficier de leurs conseils et de leur expérience. Être artiste est mon rêve et pouvoir exposer c’est toucher ce rêve du doigt. C’est avec beaucoup d’encouragement de mes proches que j’ai décidé d’approcher la galerie et de montrer mes peintures. Je travaille principalement avec de l’acrylique sur canevas et pour cette exposition, j’ai exploré le thème de la vie marine, tout en accentuant sur la palette de couleurs des fonds marins», confie-t-elle.

Desh Ladkoo, «L’art a une grande importance pour moi. Il représente le monde. J’ai la chance que ma passion soit aussi mon métier. Aussi, je préfère la sculpture, que ce soit du ciment ou du papier mâché. Je veux en quelque sorte montrer la beauté de nos paysages locaux aux couleurs vives à travers un oeil d’artiste.»

Christopher Collin, 33 ans, habitant de Bambous, marié, est papa pour la seconde fois depuis une semaine… Sa première sculpture a été pour sa femme, une rose en métal et un coeur avec une chaîne de moto. Et depuis ce jourlà, il s’inspire de tout ce qui l’entoure pour réaliser ses sculptures. «J’aime sculpter des choses inimaginables. » Christopher a déjà participé à cinq expositions.

Gerdus Bronn, né en Afrique du Sud, il a récemment emménagé à Maurice. Il est membre de l’International Watercolor Society Southern Africa. Il a participé à de nombreuses expositions depuis 1990. En 1982, il a eu deux distinctions en design de céramique. En 1985, il a ouvert son propre atelier de poterie spécialisé dans les peintures murales à grande échelle et les pots à réduction au bois. Ses pots sont entre les mains de collectionneurs du monde entier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires