«Justice à deux vitesses»: des Agaléens hors d’eux

Avec le soutien de
 Les Agaléens dépendent du «Dornier» pour rallier Maurice. Ce dernier était en panne en début de semaine, leur a fait comprendre l’administration de l’archipel. 

 Les Agaléens dépendent du «Dornier» pour rallier Maurice. Ce dernier était en panne en début de semaine, leur a fait comprendre l’administration de l’archipel. 

Comment expliquer cette différence dans le traitement infligé parmi les fonctionnaires ? C’est ce que peinent à comprendre des habitants d’Agaléga. En début de semaine, il n'y avait pas de Dornier pour  l'évacuation sanitaire d'un des leurs. Du côté de l'administration de l'archipel, on leur a expliqué que le Dornier est en panne.

Sauf qu'aujourd'hui, jeudi 25 avril, un Dornier atterrira à Agalega à la mi-journée pour rapatrier le corps d'un sergent de police qui y est décédé. D’aucuns parmi les Agaléens déplorent ainsi cette «justice à deux vitesses» entre les fonctionnaires et eux.

De leur côté, les familles Henri et Clarisse se remémorent du triste épisode de février dernier. Elles n'avaient pas pu faire le déplacement à Maurice dans les temps pour les funérailles de leurs proches respectifs. La faute au Dornier, une fois encore.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires