Cancer: des plantes endémiques intéressent des chercheurs

Avec le soutien de
Un tiers des plantes endémiques de Maurice ont des propriétés médicinales.

Un tiers des plantes endémiques de Maurice ont des propriétés médicinales.

Les plantes endémiques de Maurice pourraient être le salut des patients atteints du cancer œsophagien. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par des scientifiques Russes du Center for Genomic and Regenerative Medicine of the School of Biomedicine FEFU. 

Acalypha integrifolia, Eugenia tinifolia and Labourdonnaisia glauca. Les noms scientifiques ne vous disent peut-être rien. A Maurice, les plantes sont connues sous les noms de Bois de Crève-Cœur, du Bois de Nèfle et Bois de Natte. Ces plantes empêchent les cellules cancéreuses de se diviser. «Il faut maintenant arriver à isoler la molécule appropriée» a déclaré Alexander Kagansky, coauteur de l’étude. 

Le cancer de l’œsophage, connu pour être l’un des plus foudroyants, a fait l’objet des recherches depuis des années. Jusqu’à ce que les scientifiques s’intéressent à Maurice. Un tiers des plantes endémiques ont des propriétés médicinales et de ce fait, les chercheurs Russes se sont intéressés à la flore du pays. Si les analyses en laboratoires ont été concluantes, le chercheur précise toutefois qu’il faudra encore beaucoup de temps avant qu’un médicament ne soit créé à partir de ces plantes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires