JIOI 2019 - Basketball: la préselection sans Kursley Basse

Avec le soutien de
Kursley Basse en action dans un match face à Flippers du temps où il evoluait au Curepipe Starlight.

Kursley Basse en action dans un match face à Flippers du temps où il evoluait au Curepipe Starlight.

Surprise de taille. Le nom de Kursley Basse ne figure pas sur la liste des participants au stage de Serbie, prévu du 10 mai eu 2 juin prochains. Le joueur a simplement décidé d’arrêter la présélection.

Kursley Basse n’effectuera pas le stage en Serbie. Ni ne jouera les prochains Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI). Considéré comme l’un des meilleurs joueurs du groupe par le Directeur technique national (DTN) lui-même, Ivan Smiljanic, il a fait part au staff technique, il y a quelques jours, de son désir de ne plus poursuivre l’aventure.

Nous avons interrogé le joueur pour connaître les raisons de sa décision. «J’ai beaucoup de responsabilités sur le plan professionnel. Ce qui fait que je n’ai pas de temps pour les entraînements», nous a déclaré le joueur. Ivan Smiljanic dira, lui: «C’est dommage. Mais c’est sa décision et je la respecte.» Avec son talent, Kursley Basse aurait certainement été d’une précieuse aide pour la sélection nationale masculine dans sa quête de podium.

Initialement, 15 garçons devaient faire le déplacement. Mais vu que le sélectionneur de la sélection féminine, Désiré Nouma, ne sera pas du voyage, le staff technique a ajouté un autre élément. Il s’agit de Steward Clémentine. Ce dernier, qui évolue en Allemagne, rejoindra le groupe directement en Serbie. Il en sera de même, chez les filles, pour Vanessa Spéville, laquelle joue en Suisse. Quant à Isabelle Némorin, également appelée par le DTN, elle ne fera pas le stage car son club, Tampon, sera, durant cette période, engagé dans un tournoi dans l’Hexagone. Elle rejoindra le groupe le 15 juin.

Pour le DTN, le stage en Serbie permettra de passer à un niveau supérieur dans le plan de préparation. Les joueurs seront soumis à au moins trois heures d’entraînement quotidiennement. «Des matches contre des formations locales sont aussi à l’agenda. J’y ai prévu au moins cinq pour nos deux groupes respectivement. Peut-être qu’on retrouvera des adversaires évoluant dans l’élite serbe», dit-il.

Ivan Smiljanic affirme que ce genre de stage et de rencontre permettra aux joueurs locaux de changer leur opinion et leur attitude sur le basket. De jouer avec plus de confiance. «C’est l’une de nos principales faiblesses. Je mets énormément d’accent sur ce point. Les joueurs font beaucoup de sacrifices et progressent. Il n’y a pas de doute. Mais il y a encore des choses qu’il leur faut développer, comme une motivation constante pour le travail, l’entraide, la coopération et un esprit d’ouverture pour apprendre. Ce sont là des impératifs du succès.»

La délégation
filles

Stéphanie Jacques, Alisha Chundunshing, Nastazia St-Martin, Caroline Legrand, Corinne Marguerite, Kelly Webb, Loreen Davy, Vonimanitra Cherubin, Anoushka Josselin, Caroline Adeline, Corine Somauroo, Sandrine Appadoo, Gillian Meunier, Joanna Rajibe-Robette, Vanessa Spéville.

Garçons

Joey Gerie, Jonathan Madelon, Thierry Julie, Ronny Sisace, Donovan Cheong, Kerry Laprovidence, O’Brian Robette, Cedric Modliar, John Perrine, Johnson Perrine, Sébastien Babet, Micheal Crochu, Jonathan Jules, Howard Alexandrine, Jérême Tonta, Steward Clémentine.

Chef de délégation: Hedley Han

Coaches : Ivan Smiljanic/ Vincent Boitier

Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires