Théâtre de Port-Louis: les premières transformations

Avec le soutien de
À hier, dimanche 21 avril, les travaux étaient achevés «à 95%».

À hier, dimanche 21 avril, les travaux étaient achevés «à 95%».

Un grinder qui lance des étincelles en touchant le métal. Autour : du bois. Au-dessus : la délicate fresque du plafond restée en place pendant les travaux. La première phase des travaux de rénovation du théâtre de Port-Louis touche à sa fin. Commencée en janvier 2018, elle devait initialement prendre fin début février, soit après 12 mois.

A jeudi, soit le 18 avril dernier, Bhooshan Ramloll, l’entrepreneur, de RBRB Construction Ltd, estimait que cette première partie des travaux était réalisée «à 95%». La première phase sera terminée «dans une dizaine de jours».

La façade du théâtre de Port-Louis avant la rénovation, qui a débuté en 2018.

La première phase comprenait des travaux de sauvegarde de la structure, le ravalement des murs, la réfection du toit. Ainsi que des travaux d’étanchéité pour prévenir les infiltrations d’eau et une impitoyable chasse aux termites.

Question : combien de temps avant que ne démarre la seconde phase des travaux ? Une fois que l’entrepreneur aura livré le chantier à la mairie de Port-Louis, le théâtre sera à nouveau fermé, en attendant la seconde phase des travaux.

La fresque du plafond est restée en place pendant les travaux.

Le lord-maire, Daniel Laurent, dit attendre les finances nécessaires. Il assure que dès que l’argent sera débloqué, les travaux débuteront. Le salut pourrait venir du prochain Budget. La balle est à nouveau dans le camp du gouvernement.

Le théâtre de Port-Louis est fermé depuis 2008. Et les travaux de rénovation n’ont débuté que dix ans plus tard, parce que la mairie manquait de fonds. Sa subvention budgétaire de Rs 50 millions datant de 2007-2008 était alors insuffisante pour démarrer les travaux.

L’édifice vu de l’intérieur, pendant les travaux.

La première partie de la rénovation a coûté plus de Rs 75 millions. Un budget bouclé grâce à un coup de pouce de 100 000 euros (environ Rs 4 millions) reçus de l’Association des maires francophones (AIMF).

En 2010 déjà, une estimation du coût total de la rénovation du théâtre de Port-Louis plafonnait à Rs 350 millions. En 2019, une nouvelle estimation devra être faite pour la seconde phase.

Pour l’heure, la mairie dispose d’une nouvelle enveloppe de 200 000 euros (environ Rs 8 millions) de l’AIMF. Elle attend le reste.


Sécurité : éviter les risques d’incendie

Le théâtre de Port-Louis est classé patrimoine national. L’objectif de la présente rénovation est de le restituer tel qu’il était à l’ouverture, en 1822. Quelles mesures de sécurité a-t-on pris sur ce chantier ? L’entrepreneur assure que des extincteurs ont été placés à proximité des postes clés pour éviter tout départ d’incendie. «Il y a environ sept extincteurs. Jusqu’à maintenant, il y a eu zéro accident sur le chantier et zéro accident concernant les piétons», se flatte Bhooshan Ramloll.

Historique: 197 ans d’existence

Avant d’entamer la rénovation du théâtre, l’architecte responsable de ce chantier, Pritoo Purmanund, de Morphos Architects, a d’abord étudié l’histoire du lieu. Dans son rapport, il indique qu’avant 1822 (le théâtre de Port-Louis a été inauguré le 11 juin de cette année-là, ce qui en fait l’un des plus vieux de l’hémisphère Sud), les premiers spectacles avaient eu lieu dans une salle située au jardin de la Compagnie. Mais elle a été démolie suite à un violent cyclone en 1818. C’est le général Hall, agissant comme gouverneur en l’absence de sir Robert Farquhar, qui trouve l’emplacement actuel à l’angle des rues Pope-Hennessy et Rémy-Ollier. Auparavant, ce terrain était occupé par un marché, détruit dans un incendie en 1816. La première pierre du théâtre a été posée le 27 septembre 1820 par le gouverneur Farquhar, selon les rites maçonniques. Le chantier a été confié à Pierre Poujade et l’artiste Pierre Étienne Thuillier a signé la décoration d’intérieure. C’est à partir de 1851 que le théâtre devient propriété de la mairie. Entre 1859 à 1915, environ une trentaine de troupes françaises se sont produites au théâtre de Port-Louis. La statue de Pope Hennessy, qui se trouve à la place d’Armes depuis 1909, auparavant à côté du théâtre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires