Accident mortel: Abu Dhabi, le corps du Mauricien de sept ans pas rapatrié

Avec le soutien de
Shameem Korimbocus (en avant-plan au centre) et d’autres Mauriciens expatriés à Dubaï et à Abu Dhabi ont soutenu la mère du petit garçon décédé.

Shameem Korimbocus (en avant-plan au centre) et d’autres Mauriciens expatriés à Dubaï et à Abu Dhabi ont soutenu la mère du petit garçon décédé.

Les vacances de cette Mauricienne et de son fils de sept ans à Dubaï et à Abu Dhabi ont viré au cauchemar. Le garçon est mort dans un accident de la route survenu dans la soirée du samedi 20 avril. Le corps du petit ne sera pas rapatrié à Maurice. La mère, qui habite CampIthier, a expliqué que c’était la décision de son fils de faire ce voyage. Anéantie, elle souhaite l’enterrer au plus vite et rentrer à Maurice pour compléter les rituels.

La mère et son fils se trouvaient dans un taxi, en compagnie d’un proche, lorsque l’accident a eu lieu. Une voiture a fait une sortie de route et est entrée en collision avec le taxi. L’enfant de sept ans est mort étouffé par un coussin gonflable. Le proche a, lui, été admis à l’hôpital Al Rahba.

Depuis le drame, la Mauricienne peut compter sur le soutien des expatriés à Dubaï et Abu Dhabi. Hier, Shameem Korimbacus, établi à Dubaï et Showroom Manager à Mostafawi Carpet and Curtains, n’a pas hésité à venir en aide à la mère de la victime dès qu’il a appris le décès du petit. Il a pris un jour de congé et a fait une heure de trajet en taxi jusqu’à Abu Dhabi pour rejoindre l’habitante de Camp-Ithier à l’hôpital Al Rahba.

«C’est un cas émouvant qui nous a tous interpellé, car nous avons des enfants.»

«Nou pa get ni ras ni kouler, pou ed enn dimounn. Quand il s’agit d’un Mauricien ou d’une Mauricienne qui se trouve ici et qui a besoin de notre aide, la communauté mauricienne qui y est installée se serre les coudes. C’est un cas émouvant qui nous a tous interpellés car nous avons des enfants. Elle fait partie de la famille, explique-t-il, Une quinzaine de Mauriciens établis soit en Abu Dhabi ou Dubaï se sont déplacés par solidarité. J’ai aussi fait appel à Showkutally Soodhun sur une base humanitaire afin qu’il apporte son aide au niveau des procédures administratives pour les funérailles de l’enfant.»

Contacté au téléphone, le député du Mouvement socialiste mauricien a expliqué qu’il a été bouleversé en apprenant la nouvelle du décès du petit Mauricien. Showkutally Soodhun a soutenu qu’il a demandé qu’une enquête «sérieuse» soit menée par les autorités. «J’ai appelé le Sheikh Abdullah Bin Zayed bin Sultan Al Nayan, ministre des affaires étrangères des Emirats Arabes Unis, et d’autres personnalités concernées afin que l’enterrement se passe sans anicroche.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires