Jeux des Îles: La course au spectaculaire

Avec le soutien de
Emilien Jubeau est le directeur artistique des cérémonies des Jeux des Iles.

Emilien Jubeau est le directeur artistique des cérémonies des Jeux des Iles.

Les organisateurs n’en finissent pas de nous faire saliver. Vendredi, Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, déclarait dans nos colonnes : il y aura du «jamais-vu pour la cérémonie d’ouverture des Jeux des Iles de l’océan Indien». Si les organisateurs tiennent à ménager l’effet de surprise, voici ce que l’on sait pour l’heure des spectacles d’ouverture et de clôture de cette manifestation prévue du 19 au 28 juillet.

Nouvelle déclaration fracassante. Elle est signée Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports: du «jamais-vu pour la cérémonie d’ouverture» des Jeux des Îles de l’océan Indien. Manifestation prévue dans 88 jours maintenant.

De quelle couleur s’habillera le volet culturel de cette grand-messe du sport indianocéanique ? Jean- Pierre d’Argent est le responsable des cérémonies d’ouverture et de clôture. Le directeur artistique et metteur en scène est Emilien Jubeau. Alors qu’Impact Production a obtenu le contrat pour la logistique des spectacles, il nous revient qu’il a fait appel à plusieurs collaborateurs, dont Romi Poonoosamy de Santral Art Ltd, société d’événementiel et de manage- ment d’artistes et Stephan Rezannah de Jorez Box. La partie danse et chorégraphie sera assurée par la compagnie Omada de Cecile Gonzales.

Jean-Pierre Sauzier, CEO du Comité d’Organisation de Jeux des Iles (COJI) affirme qu’un dispositif «exceptionnel et gigantesque» est mis en place. Avec des moyens qui n’ont encore, «jamais été utilisés». Surtout pour la cérémonie d’ouverture. «Il y aura une touche de toutes les îles, mais avec un côté qui reste très mauricien». Il souligne que les concepteurs du spectacle «ont eu beaucoup de temps pour le préparer. Nous avons le souci du détail. Pour d’autres manifestations, on a souvent vu ceux retenus ne disposer que de deux ou trois semaines pour concevoir un spectacle». Les concepteurs ont été retenus, «il y a presque un an de cela», ajoute-t-il.

Interrogé, Emilien Jubeau, directeur artistique, déclare: «Je peux seulement dire que c’est une grosse équipe qui travaille avec moi sur ce projet et qu’elle mettra en avant la création mauricienne». Selon des prestataires que nous avons contactés, ils auraient eu pour mot d’ordre du COJI de garder le plus grand secret autour des préparatifs.

Niveau international

Sous le couvert de l’anonymat, une autre source confirme que le spectacle d’ouverture, qui est en chantier de- puis l’année dernière, sera «grandiose». Un spectacle qui va durer une heure à 1h10. «C’est un groupe de jeunes qui travaille sur le spectacle d’ouverture. Ce groupe veut se démarquer. Le niveau sera international». L’ouverture va surtout miser sur le son et lumière, pour un spectacle, «très festif».

Plus de 300 artistes se succéderont sur la pelouse du stade Anjalay et évolueront sur plusieurs tableaux. Le tout porté par «de la création artistique mauricienne». Près d’un millier de costumes imaginés par Emilien Jubeau et Florence Drashcler devraient être conçus pour l’occasion. Ce duo n’est pas à sa première collaboration. Il a notamment travaillé sur le spectacle Tikoulou en 2014. Il ressort que pour l’heure, les artistes travaillent chacun de leur côté. La mise en commun se fera environ un mois avant le grand jour.

«Du jamais-vu»: plus modeste Ce qu’on a vu jusqu’à l’heure

Ce n’est pas la première fois que le ministre de la Jeunesse et des Sports promet «du jamais-vu». Stephan Toussaint avait créé un précédent en utilisant ce terme à propos du spectacle en vue lancement du compte à rebours des 100 jours avant les Jeux.

Résultat, ce spectacle renvoyé au lendemain pour cause de fortes pluies avait misé sur le spectaculaire, avec deux adeptes de flyboard en équilibre sur l’eau dans la rade face, au Port-Louis Waterfront. Dans ce spectacle, on a surtout remarqué que les artistes mauriciens n’y étaient pas du tout visibles.

Cérémonie de clôture: Spectacle «Du jamais-vu» plus modeste

Selon Jean-Pierre Sauzier, CEO du COJI, il n’y a, «pas vraiment de spectacle» pour la cérémonie de clôture. C’est davantage un moment de, rassemblement un peu moins protocolaire, où les athlètes sont plus relax. Mais nous faisons aussi en sorte qu’il y ait des choses superbes.

Avec son budget plus modeste, le spectacle de la cérémonie de clôture devrait réunir une vingtaine d’artistes sur scène. Ce rendez-vous est prévu pour le 28 juillet toujours au Stade Anjalay. Il sera d’une durée d’un peu plus d’une heure, avec des chorégraphies et des projections sur écrans géants.

La chanson des Jeux Gérard Louis préside le comité de sélection

Chaque Jeux a sa chanson. Cette 10e édition ne déroge pas à la règle. Le concours de chanson des Jeux des Iles a été lancé en janvier de cette année. Un concours ouvert aux auteurs-compositeurs-interprètes de la République de Maurice. La date limite pour la soumission des propositions était fixée au 15 mars. Jean-Pierre Sauzier, CEO du Comité d’Organisation des Jeux des Iles (COJI) indique que la finalisation du choix de cette chanson est prévue, «d’ici fin avril, début mai». Elle devrait être lancée début juin, soit une cinquantaine de jours avant l’allumage de la flamme des Jeux. «Il ne faut pas partir trop tôt. L’objectif c’est que cette chanson devienne populaire et ras- semble les gens».

Le CEO du COJI indique que le comité de sélection de la chanson des Jeux des Iles est présidé par le producteur-auteur-compositeur-interprète Gérard Louis. Pour les Jeux des Îles de 2003, il avait été associé à Zanfan Losean interprété par le groupe Cassiya et Sandra Mayotte. Un comité qui a pour membres : Gaëtan Abel, qui est également responsable du National Arts Fund, de Jean-Jacques Arjoon, Meera Mohun et de l’arrangeur Patrick Antoine.

Jean-Pierre Sauzier précise que les organisateurs ont reçu 36 propositions, «d’artistes connus et d’autres qui le sont moins». Le comité de Gérard Louis qui procède à l’exercice de sélection depuis le 3 avril dernier, «fera des recommandations au COJI, qui prendra une décision». Le gagnant du concours de chanson des Jeux des Iles recevra un prix de Rs 150 000.

Médaille l’amitié, un single pour les jeux

D’une source artistique au sein des équipes des Jeux, nous apprenons la sortie prochaine d’un single intitulé «Médaille l’amitié». Un titre qui sera rendu public d’ici début mai et qui, selon les indications disponibles, sera jouée lors de l’ouverture et la clôture des Jeux. Il nous revient que cette chanson a été écrite par Michel Ducasse sur une composition originale d’Eric Triton. Ce sont les chanteurs Clarel Armel, Blakkayo, Cindia et Darianna Amerally qui y posent leur voix. Interrogé, Jean-Pierre Sauzier, CEO du COJI ne s’est pas prononcé sur ce volet.


 

Jingle des jeux, ne pas confondre avec la chanson

Un petit air entraînant et un clip aux accents patriotiques est déjà diffusé actuellement. Jean-Pierre Sauzier souligne qu’il ne faut confondre ce «jingle qui accompagne la campagne de communication» avec la chanson des Jeux des Îles, à venir ultérieurement. «Ce jingle (NdlR : Allez Maurice de Yannick Gérie) commence à bien prendre».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires