Accident de car à Madère: opération d’évacuation des blessés allemands

Avec le soutien de
 Les blessés de l'accident de car sont rapatriés de l'aéroport de Funchal à Madere vers Cologne, le 17 avril 2019 à bord d'un avion affrété par l'armée allemande.

Les blessés de l'accident de car sont rapatriés de l'aéroport de Funchal à Madere vers Cologne, le 17 avril 2019 à bord d'un avion affrété par l'armée allemande.

L’opération de rapatriement d’une douzaine d’Allemands blessés dans un accident de car qui a tué 29 touristes à Madère a débuté samedi matin avec l’arrivée sur l’île portugaise d’un avion médical déployé depuis Cologne.

L’avion sanitaire allemand, un Airbus A310, a atterri sur la piste de l’aéroport Cristiano Ronaldo vers 08H15 locales (07H15 GMT), ont constaté sur place des journalistes de l’AFP.

Douze blessés allemands devaient ainsi rentrer dans leur pays samedi et rejoindre un compatriote déjà transféré la veille, ont fait savoir vendredi soir les responsables de l’hôpital de Funchal, la capitale régionale.

Un seul blessé de nationalité allemande n’était pas en mesure de voyager dans l’immédiat, a-t-on appris de même source.

Mercredi soir, alors qu’ils quittaient leur hôtel pour aller dîner, 29 vacanciers allemands ont trouvé la mort quand leur autocar est sorti de la route en abordant un virage avant de chuter d’une dizaine de mètres en contrebas de la route et s’écraser sur une maison dans le village de Caniço, situé entre Funchal et la ville de Santa Cruz, plus à l’est.

Les secours ont compté parmi ces victimes 17 femmes et 12 hommes, âgés de 40 à 60 ans. L’accident a également fait 27 blessés, dont 25 Allemands et deux Portugais, le chauffeur du car et une guide touristique.

Les autorités portugaises et allemandes ont œuvré ensemble à l’évacuation des blessés et à l’identification des victimes.

Connue comme l'«île aux fleurs» ou la «perle de l’Atlantique», Madère et ses quelque 270.000 habitants ont accueilli l’an dernier 1,6 million de touristes étrangers, dont 328.000 Allemands, premier contingent à quasi égalité avec les Britanniques.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires