Madère: 29 touristes allemands tués dans un accident de bus

Avec le soutien de
Des sauveteurs s'affairent autour de l'autobus accidenté, le 17 avril 2019 à Madère.

Des sauveteurs s'affairent autour de l'autobus accidenté, le 17 avril 2019 à Madère.

L’accident est survenu à 18H30 locales (17H30 GMT) près du village de Caniço de Baixo, qui fait partie de Santa Cruz, selon Filipe Sousa, le maire de cette commune.

«D’horribles nouvelles nous arrivent de Madère», a réagi sur Twitter le porte-parole du gouvernement allemand. «Notre plus grande tristesse pour tous ceux qui ont perdu la vie dans l’accident de bus et nos pensées vont vers ceux qui sont blessés», a-t-il ajouté.

Un accident aux causes inconnues

Le premier ministre portugais Antonio Costa a indiqué avoir contacté la chancelière allemande Angela Merkel pour lui faire part de ses condoléances.

«C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le tragique accident survenu à Madère», a écrit sur son compte Twitter le chef du gouvernement socialiste. «Au nom du gouvernement portugais, je présente les plus sincères condoléances à toutes les familles concernées. J’ai eu aussi l’occasion de transmettre toute ma tristesse à la chancelière Angela Merkel en cette heure difficile», a-t-il ajouté.

Pour des raisons restant à établir, le chauffeur du bus a perdu le contrôle du véhicule qui est sorti de la route et a fait des tonneaux.

Le vice-président du gouvernement régional Pedro Calado a jugé «prématuré» d’avancer les causes de l’accident, en indiquant toutefois que le bus accidenté avait cinq ans et qu'«apparemment tout allait bien».

Les autorités judiciaires ont ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident, a indiqué à l’agence Lusa le parquet de Madère.

Des équipes de l’institut médico-légal devaient être dépêchées sur place depuis la capitale afin d’aider les autorités de Madère à réaliser les autopsies des victimes.

Connue comme l'«île aux fleurs» ou la «perle de l’Atlantique», Madère et ses quelque 270.000 habitants accueillent chaque année des milliers de touristes attirés par ses paysages volcaniques et son climat doux.

L’archipel situé à 500 km des côtes marocaines et constitué de deux îles principales Madère et Porto Santo a accueilli en 2017 plus de 1,3 million de visiteurs étrangers, au premier rang desquels des Britanniques (28,6%) et des Allemands (27,6%), selon les chiffres de l’Office de tourisme de Madère.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires