Arrêtés puis relâchés: Assirvaden, Sayed-Hossen et le PTr dans une colère noire

Avec le soutien de

Ils en ont vu de toutes les couleurs aujourd’hui. Verts de rage, les Rouges n’ont pas digéré l’arrestation du président du Parti travailliste (PTr), Patrick Assirvaden, et de l’ancien ministre, Cader Sayed-Hossen. Ces derniers ont ensuite été relâchés sur parole en ce mercredi 17 avril.

 
 

La raison : les deux politiciens étaient aux côtés des habitants de Phoenix, hier soir, mardi 16 avril, alors que ceux-ci protestaient contre le déversement d’eaux usées à l’avenue Nehru à Saint-Paul

Patrick Assirvaden et Cader Sayed-Hossen devront se présenter en cour de Curepipe, demain, jeudi 18 avril. Une charge provisoire de «unlawful participation in assembly» devrait être retenue contre eux. En attendant, aujourd’hui, ils ont reçu le soutien de nombreux partisans rouges mais également de certains de l’état-major du PTr, dont Arvin Boolell. 

Ils sont par ailleurs défendus par Mes Shakeel et Yatin Varma, notamment, qui étaient également présents à leurs côtés aujourd’hui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires