Cyril Chee Kim Ling: «Notre société a besoin de personnes épanouies et généreuses»

Avec le soutien de
les enfants du Ming Tek Kindergarten le jour du lancement du programme, jeudi dernier. Cyril Chee Kim Ling (en médaillon).

  les enfants du Ming Tek Kindergarten le jour du lancement du programme, jeudi dernier. Cyril Chee Kim Ling (en médaillon).  

Représentant de la société FranklinCovey à Maurice, Cyril Chee Kim Ling a mis en place "The leader in Me Program" au Ming Tek Kindergarten. Il explique en quoi ce programme consiste.

Vous avez lancé «The Leader in MeProgram» au Ming Tek Kindergarten la semaine dernière. D’où vient ce programme ?
FranklinCovey est une société américaine qui anime diverses formations en leadership dans le monde entier. Le Dr Stephen Covey, auteur du livre The 7 Habits of Highly Effective People est le cofondateur de cette prestigieuse société. Sa branche Education a produit un programme de formation en leadership, basé sur les 7 Habits, appelé The Leader in Me, destiné aux élèves de classe maternelle, primaire et secondaire. Ce programme est enseigné dans des milliers d’écoles à travers le monde.

Dites-nous en quoi consiste ce programme ?
The Leader in Me program permet à chaque élève, quel que soit son âge, de découvrir le potentiel de leadership qui est en lui, et lui donne les outils pour le développer.

L’enfant apprend d’abord à devenir un leader pour lui-même, puis à devenir un leader pour les autres. Le but ultime c’est d’aider les enfants à acquérir les compétences humaines et relationnelles pour réussir leur vie, et devenir des citoyens responsables, capables et désireux de contribuer au bien commun de la société.

Ce programme s’appuie sur le concept de whole school approach for a whole school transformation. Cela signifie que tout l’environnement de l’enfant doit concourir à l’aider à acquérir ces compétences de leadership. L’objectif n’est pas simplement d’enseigner une matière aux élèves, mais de développer toute une nouvelle culture de leadership au sein de l’école. Les enseignants, le personnel non-enseignant, et le manager de l’école suivent tous des formations de 7 Habits of Highly Effective People et The Leader in Me avant d’appliquer le programme.

En outre, l’école doit relever un défi majeur, qui est de mettre en pratique les valeurs universelles et principes de vie que le programme enseigne aux enfants. Un défi semblable interpelle les parents aussi et ils sont invités à suivre une petite formation de 7 Habits of Highly Effective People afin que leurs enfants retrouvent la pratique de ces valeurs à la maison aussi.

Est-ce un programme couramment appliqué à Maurice ?
Maurice est le 51e pays où le programme The Leader in Me a été introduit en phase pilote dans quelques écoles: deux écoles primaires ont démarré le programme l’an dernier et deux autres l’ont fait cette année. Les premiers résultats sont encourageants.

Qu’est-ce que ce programme apporte de plus à l’enfant ?
Le programme positionne l’élève dans un parcours où il apprend à acquérir de la maturité pour devenir une personne responsable et capable de bien travailler en concertation avec les autres. À travers des enseignements pratiques et des exercices, qui sont adaptés en fonction du niveau de sa classe, l’enfant apprend à connaître ses qualités et ses talents. Il est encouragé à prendre des initiatives et à faire des choix pour trouver une solution à un problème. Il apprend à valoriser les autres et il est, lui aussi, valorisé par ses camarades. Il apprend l’estime de lui et acquiert la confiance en lui. Il apprend à aimer apprendre.

Il découvre alors que graduellement, il est capable d’acquérir son autonomie et peut se fixer et atteindre ses objectifs - par exemple, plus besoin des parents pour l’inciter à faire ses devoirs -, il sait planifier son emploi du temps pour donner la priorité aux choses importantes d’abord: ainsi les devoirs passent avant le jeu car parce qu’il aura compris et décidé que réussir ses études est une chose importante. Puis, il comprend que travailler en synergie avec les autres permet à tous de réussir des choses encore plus formidables. Toutefois, auparavant, il lui faut pratiquer le concept de mutual benefit et de mutual understanding, pour savoir gérer une relation en vue d’aboutir au win-win.

Pourquoi «The Leader in Me Pro- gram» est-il nécessaire aujourd’hui ?
Notre société a besoin de personnes épanouies et généreuses. Les étudiants, qui appliquent bien ce programme, auront les moyens de devenir de telles personnes car ce programme leur permet de réfléchir et de travailler à leur développement intégral, dans le domaine physique, intellectuel, mental et spirituel.

Nous sommes tous différents avec des capacités, sensibilités et talents différents. Pour bien fonctionner, le monde a besoin de personnes avec divers profils. Toutefois, comme le disait Martin Luther King, «pour quelque métier que tu choisiras ou que tu es appelé à faire, sois le meilleur dans ton domaine».

Notre société a aussi besoin de personnes responsables, capables de donner le meilleur d’elles-mêmes pour construire ensemble un monde plus juste et plus humain. Ce programme développe chez les étudiants, qui suivent cette formation, une conscience mondiale, une conscience de l’autre, et une capacité à apporter leur meilleure contribution à la société.

Comment est-il appliqué ?
Le programme est appelé à durer le plus longtemps possible car c’est une culture d’excellence qui est apportée à l’école. Initialement, il y a un suivi de l’application du programme par les éducateurs FranklinCovey, spécialistes du programme, durant une période de trois ans. Une formation est aussi donnée à une équipe interne de l’école pour perpétuer cette culture d’excellence.

Vous disiez plus haut que ce programme interpelle également les parents. Quel est exactement leur rôle ?
Les enfants et les jeunes ont besoin de voir que les valeurs et pratiques, qui leur sont demandées de vivre, sont applicables à leurs parents et enseignants. Quand parents et enfants apprennent à s’améliorer ensemble, à cultiver ensemble une belle relation, cela donne d’excellents résultats.

Vous avez intégré ce programme dans une école maternelle, mais l’enfant ne risque-t-il pas de perdre tout ce qu’il a appris en grandissant et en fréquentant un autre collège ? Que préconisez-vous pour éviter cela ?
Effectivement, quand on délaisse les bonnes habitudes, à terme elles se perdront, d’où l’importance des parents d’accompagner et de soutenir leur enfant. L’enfant garde son livre scolaire The leader in Me et peut toujours travailler les concepts de 7 Habits avec ses parents. Cela demandera de la discipline et un plus grand effort de la part des parents pour continuer le programme avec leur enfant.

Si un parent veut que son enfant suive ce programme mais qu’il fréquente une école où il n’est pas applicable, comment fait-il ?
Malheureusement pour l’instant, il faut être patient et attendre le développement de ce projet à plus grande échelle et espérer voir le programme se réaliser dans l’école qu’il fréquente.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires