Terre-rouge: l’incivisme a la peau dure

Avec le soutien de

Un vrai dépotoir à un des ronds-points se trouvant sur la voie Terre-Rouge–Verdun, d’où émane une odeur nauséabonde. Qu’est-ce qui sent aussi mauvais, se demande-t-on. Sans doute un animal en décomposition, caché sous les déchets ? On y trouve pêle-mêle un réfrigérateur, des roues, des sièges de voitures, des piles de vêtements et des meubles jetés dans le drain. Mais, who cares?

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires