JIOI 2019 - Championnats d’afrique: L’Égypte comme premier indicateur

Avec le soutien de
Dorian Madanamoothoo devra s’attendre à du lourd dans sa nouvelle catégorie.

Dorian Madanamoothoo devra s’attendre à du lourd dans sa nouvelle catégorie.

Une occasion de se jauger. C’est ainsi que l’on pourrait qualifier la participation de sept haltérophiles aux Championnats d’Afrique qui auront lieu au Caire, en Egypte. L’événement débutera le 24 avril pour prendre fin le 30. Pour les sélectionnés au rendez-vous égyptien, ce sera une réelle opportunité de mettre en pratique les leçons apprises tout récemment

En effet, un groupe de 12 haltérophiles est en Roumanie actuellement. Ils poursuivent leur préparation en vue des Jeux des îles (JIOI 2019) sous la houlette de Constantin Dabija, le Directeur technique national et Gino Sooprayen, l’assistant-entraîneur national. Le groupe y est depuis presqu’un mois et il est prévu que le stage prenne fin le 18 avril.

Depuis 2016, Roilya Ranaivosoa domine sur le continent noir. Sacrée trois années de suite, elle revient défendre son titre. Toutefois, elle demeure prudente. «Une compétition reste une compétition et je ne peux rien prédire. Je ferai de mon mieux, tout en gardant en tête que mes adversaires se sont aussi bien préparées», explique celle qui a tout récemment été blessée à la jambe. Le fer de lance de la sélection mauricienne sera en lice chez les -49kg.

La vice-championne des Jeux du Commonwealth visera la passe de quatre.

Deux médailles d’argent et une en or. C’était le palmarès de Ketty Lent l’an dernier. Pourra-t-elle rééditer pareille performance ou faire mieux chez les -69kg cette fois ? «J’y vais avant tout pour assurer mes six essais au moins. Je me sens forte physiquement et moralement mais ce qu’il adviendra, c’est Dieu qui le décidera», explique la benjamine de la sélection qui avait, jusque-là, toujours défendu le quadricolore chez les -63kg.

Shalinee Valaydon (+87kg) et Alison Sunee (-75kg) auront une rude opposition dans leur catégorie respective. La première se retrouvera notamment face à deux Egyptiennes, souvent classées sur la scène internationale. «Je suis positif. Je sais que la compétition est difficile mais l’état d’esprit est là et ce stage est bénéfique pour tout le groupe. Je vise au minimum un podium», explique celle qui avait décroché une médaille d’or sur le continent africain en 2013 et trois en argent l’an dernier. Sa partenaire en sélection reste tout aussi confiante. «Ce sera dur mais l’objectif reste le même. J’y vais pour obtenir au moins un podium et surtout mettre à profit ce que j’ai appris dans le stage», précise Alison Sunee. Cette dernière avait raflé trois médailles d’or dans la compétition en 2018.

Chez les hommes, la bataille pour le podium s’annonce dure. Ce n’est certainement pas Anthony Madanamoothoo qui dira le contraire. Pensionnaire de la catégorie des -80kg, il sait à quoi s’attendre. «C’est une compétition destinée aux seniors et je suis encore dans la catégorie junior. C’est surtout une épreuve qui me permettra de bien me situer et de jauger mon niveau après le stage», explique le jeune homme. Son frère Dorian est passé de la catégorie des -56kg pour se retrouver aujourd’hui chez les moins de 61kg. «J’y vais pour donner le meilleur de moi-même et surtout pour réaliser les six essais. Je suis encore dans la catégorie junior et je vais maintenant essayer de me frayer un chemin chez les seniors.» Les frères Madanamoothoo avaient chacun rapporté trois médailles de bronze lors du dernier rendez-vous africain.

Agé de 30 ans, Jonathan Coret participera à ses 7e Championnats d’Afrique. Double-médaillé d’or l’an dernier, il sera en embuscade pour un podium. «Le stage a permis d’avoir de l’intensité et de forger notre mental. Maintenant je vais essayer de faire de mon mieux et si l’occasion se présente, d’obtenir un podium.»

A quelques jours de l’événement, les leveurs de fontes sont en ordre de bataille et bien décidés à sortir le grand jeu au pays des Pharaons.

La sélection

DAMES

Roilya Ranaivosoa (-49kg)

Ketty Lent(-69kg)

 Shalinee Valaydon (+87kg)

Alison Sunee (-75kg)

HOMMES

Jonathan Coret (67kg)

Anthony Madanamoothoo (-80kg)

Dorian Madanamoothoo (-61kg)

Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires