L'express leaks du dimanche 7 avril au vendredi 12 avril

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent. 

Boutonné

Un clerc de la Cour suprême a constaté qu’il manquait un bouton au veston d’un juge. Heureusement qu’un des collègues du juge avait sur lui du fil noir et une aiguille et bien vite la réparation a été faite avant qu’il ne préside une audience au cours de cette semaine...

Un stade au nom de l’enclume

Un mouvement s’organise pour que le stade de Côte-d’Or porte le nom de Désiré L’Enclume, ancien gardien mythique de la Fire Brigade et ex-entraîneur de foot national. Ce serait, selon ses fans, une juste récompense pour la contribution de L’Enclume au sport mauricien. Mais les stratèges du MSM vont-ils épouser cette idée ?

Un ancien rouge à la présidence ?

Le père a côtoyé les deux plus anciens partis politiques du pays. Le fils a pris ses distances des Rouges pour se rapprocher du MSM avant les élections de 2014. Comme récompense, le père, également ancien ministre, pourrait se voir offrir le poste qui est vacant au Réduit, après le départ d’Ameenah Gurib-Fakim. Au cas contraire, le fils sera candidat dans une des circonscriptions de Port-Louis.

Swapping

Une habitante du numéro 1 a été désignée comme candidate mauve au numéro 8 (parce qu’elle serait en froid avec une dirigeante du parti) alors qu’un informaticien du numéro 8 a été expédié au numéro 6, au grand dam des militants de la circonscription qui ne comprennent pas le pourquoi de cette affectation.

Un Ramdass rouge

L’avocat Avinash Ramdass, le fils de Motee Ramdass, l’un des militants traditionnels, serait sur le point d’obtenir un ticket du Parti travailliste.

Dr Jagutpal au MSM

Les ambitions politiques du Dr Kailesh Jagutpal se confirment au fil des semaines. Le président de l’Ordre des médecins lorgnerait un ticket du MSM aux prochaines législatives. Le psychiatre a récemment tâté le pouls des agents du MSM de la circonscription numéro 11.

Bravo Lee Shim

Il est fort, le magnat des jeux. L’une de ses compagnies, sise au complexe Lake Point, opère une machine à sous dont la mise minimale est de Rs 2. Le couac, c’est que Lee Shim concurrence directement le casino de Maurice situé à quelques mètres plus loin. Le casino est contrôlé par la State Investment Corporation qui est aussi propriétaire de Lake Point !

Tuyau surprend

L’arrestation du frère de Rakesh Gooljaury par l’ASP Hector Tuyau et son équipe (Anti-Piracy Unit) n’a pas été au goût de tout le monde aux Casernes centrales. La hiérarchie n’était pas au courant que Gooljaury était dans le collimateur de la police… Et quand elle l’a appris, c’était déjà trop tard. D’aucuns espèrent que cela ne vaudrait pas un autre transfert punitif à Tuyau…

Alain partout

Il est en passe de devenir l’homme de tous les combats. Lui, c’est le sympathique Alain Laridon qui apparaît sur plus d’une photo de l’actualité depuis ces derniers mois, surtout lorsqu’il y a des manifestations ou des grèves de la faim. À tel point que les mauvaises langues, qui sans doute n’aiment pas trop l’ancien ambassadeur, disent qu’il ouvre la voie politique pour son fils. À chacun sa dynastie, comme dirait l’autre…

Le duo rembourse

Un duo, composé d’un Senior Attorney et d’un avocat junior, a eu à rembourser une compagnie dans une affaire qui fait jaser la profession légale. Ils ont essayé de «manz banann dan so dé bout», en prenant l’argent d’une compagnie d’une part pour «legal advice» et en acceptant d’être rémunérés par un client pour poursuivre cette même compagnie. Au lieu de courir le risque d’avoir à s’expliquer, ils ont préféré rembourser la somme qu’ils avaient déjà empochée.

Fusion ou pas ?

Motus et bouche cousue au sujet de la fusion de l’ICTA et de l’IBA. Bientôt une année depuis que le rapport en ce sens a été soumis, et il n’y a aucune indication que le projet aille de l’avant. En attendant, en l’absence d’un Executive Director depuis plus de deux ans, les employés nagent dans le flou et les procédures de recrutement ont été gelées.

No entry

Le Chairman d’une institution bancaire a tout fait pour rencontrer le président kenyan avant son départ hier. Mais le PMO n’a pas accédé à sa requête. Est-ce la preuve qu’un divorce se profile à l’horizon ?

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires