Lallmatie: Ishwarlall Roopnah, un amoureux de vieilles voitures

Avec le soutien de
Sa toute première acquisition, la Volkswagen bleue, a eu lieu en1960.

Sa toute première acquisition, la Volkswagen bleue, a eu lieu en1960.

À Lallmatie, une Volkswagen achetée dans les années 70, attire tous les regards. Rencontre avec son propriétaire, Ishwarlall Roopnah, un passionné de voitures vintage. 

Chez Ishwarlall Roopnah, une Volkswagen flirte avec une Mini Cooper d’autrefois et une des premières MG. Et malgré leur grand âge, ces voitures paraissent encore en très bon état. D’où lui vient cet amour pour les vieilles automobiles ? Ishwarlall Roopnah indique que depuis son jeune âge, il est attiré par les voitures. Et lorsqu’il est parti en Grande Bretagne travailler comme infirmier, il a eu l’occasion de voir de nombreuses voitures vintage, caressant le rêve d’en posséder quelques-unes un jour.

C’est avec amour qu’Ishwarlall Roopnath s’occupe de ses voitures.

Il a été en mesure de faire sa première acquisition en 1960. C’était une Volkswagen de couleur bleue, immatriculée SH 178. «Je l’ai achetée à une dame qui, à cette époque, travaillait à l’ambassade britannique.» Par la suite, il a décidé d’en acheter deux autres. C’est ainsi qu’il est devenu propriétaire de la MG et de la Mini Cooper.

Il les a toujours bien entretenues et ne les a jamais fait modifier, affirmet-il. Il les astique avec amour. «J’aime les garder propres». Et puis, confie-til, «elles ont une âme».

Il raconte qu’avant la mort de sa femme, il avait l’habitude d’aller faire des promenades et changeait de voitures à chaque sortie. «Mo madam ti content promené.» Ses voitures ne lui ont jamais causé d’ennuis et n’ont eu jusqu’ici aucun problème mécanique malgré leur grand âge.

Et elles fascinent d’autres autant que lui. «Les gens m’arrêtent en chemin pour me féliciter et me demander où je les ai achetées», explique cet habitant de Lallmatie. Il est si attaché aux voitures vintage qu’il fait partie d’un club de Vintage cars, ainsi que de nombreux autres groupes. Lors d’expositions et de tuning shows, il a remporté des prix avec ses voitures fétiches.

Il en est très fier. «Mo content mo vieu loto plis ki sa bann neuf la». Il estime qu’il faut continuer à préserver ces voitures vintage car elles font partie du patrimoine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires