Mauritius Wildlife File: le Blechnum de montagne

Avec le soutien de

Indigène

Classification: commune en forêt indigène

Le blechnum de montagne est une grande fougère attrayante, indigène de l’Afrique subsaharienne. Cette fougère est largement répandue du sud-ouest du Cap à l'est, en passant par le sud de l'Afrique, jusqu'au Zimbabwe, au Mozambique, au Malawi, en Zambie, en Angola, en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda, au Zaïre, au Cameroun et au Nigéria, à Madagascar et aux Mascareignes. 

Blechnum tabulare, Mountain deer fern, mountain blechnum, false tree fern (An.), fougère (Fr.), fouzer (Cr.)

Le blechnum de montagne a des tiges souterraines (rhizomes) qui sont dressées, parfois étalées et souvent massives. Les écailles du rhizome sont abondantes, brunes avec une bande centrale brun noirâtre. Ils ont une longueur de 15 à 50 mm. Les feuilles, appelées frondes, sont disposées en verticilles et peuvent être rigides. Le pétiole mesure jusqu'à 300 mm de long et est glabre; à l'exception des touffes d'écailles à la base, qui sont similaires à celles trouvées sur le rhizome. Cette plante se compose de feuilles stériles et fertiles. Les feuilles stériles mesurent jusqu'à 1,4 x 0,35 m de long. Les feuilles sont de forme elliptique, la base comprenant une série de folioles très réduites. Les bases des folioles sont sessiles. Les marges des folioles sont entières. La texture est épaisse et coriace. La face supérieure est glabre, la face inférieure est plus ou moins glabre et les écailles ressemblant à des cheveux brun clair sont placées le long du bord des feuilles. 

Le blechnum de montagne présente des variations considérables, apparemment en fonction de la répartition géographique. Les plantes des régions de précipitations hivernales ont une grosse tige et pourraient être classées comme mini-fougères; et les feuilles sont plus lâches ou cambrées. Les plantes des zones de précipitations estivales ont rarement une tige supérieure à 200 mm et, si elles le sont, elle est horizontale; les feuilles sont tenues plus dressées et les folioles sont généralement effilées. Le degré des écailles sur la face inférieure du tract varie également du nord au sud.

Le nom du genre Blechnum est dérivé du mot grec blechnon qui signifie fougère. L'épithète d'espèce tabulare est une référence directe à la montagne de la Table au Cap, site sur lequel cette fougère a été collectée pour la première fois entre 1772 et 1774.

Blechnum tabulare peut être confondu avec d'autres espèces de Blechnum. Chez B. 

tabulare, les bases des pennes sont de forme inégale, un caractère que ne présentent pas les autres espèces. Cette fougère est aussi souvent confondue avec un petit cycad.

Cette plante ne peut être propagée qu'à partir de spores qui se dispersent et germent pour former ce que l'on appelle le prothallus, qui est le stade de croissance sexuelle d'une fougère. Le prothallus produit des organes mâles et femelles où la fécondation a lieu et où une nouvelle plante de fougère se développe. Le blechnum de montagne peut se propager à partir de spores plantées dans une structure en croissance où une humidité adéquate peut être maintenue. Dans le jardin, il doit être planté à mi-ombre ou à l’ombre. Il s’agit d’une belle plante à feuillage ornementale pour un point d’ombre sur un patio ou une véranda.

A Maurice on peut trouver le blechnum de montagne dans les endroits humide de formations arbustives ouvertes, surtout dans les fourrés à Erica comme à Pétrin, dans le parc national de Rivière Noire.

La Mauritian Wildlife Foundation (MWF) gère 4 projets éducatifs et 18 projets de conservation, avec l'accent sur la sauvegarde des plantes et des animaux endémiques de Maurice et de Rodrigues en danger d'extinction. Merci de contacter la MWF par email ([email protected]) - Tel: 6976117 pour plus d’information sur les projets nécessitant un soutien financier.    

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires