Embargo sur le limon Rodriguais

Avec le soutien de
La cargaison de limon Rodriguais n’a pas pu être embarqué à bord du navire ce matin.

La cargaison de limon Rodriguais n’a pas pu être embarqué à bord du navire ce matin.  

Le navire cargo «Black Rhino», qui assure la liaison entre Rodrigues et Maurice, n’a pas pu prendre les fameux citrons de Rodrigues destinés au marché mauricien ce mardi 9 avril. Est-ce la faute de la chenille légionnaire ? 

La réponse du commissaire de l’agriculture et du ministère de l’Agro-industrie se fait attendre. Mais déjà, les rodriguais voient cette mesure d’un mauvais œil. «Deux cyclones viennent de nous affecter coup sur coup. Tous les rodriguais sont un peu plus pauvres qu’avant. Maintenant on veut nous achever avec l’embargo sur l’exportation des limons» déplore Nicolas Von Mally, le Minority Leader. Quant à Johnson Roussety, Leader du Front patriotique Rodriguais écologique, il affirme que la chenille légionnaire était déjà présente à Maurice et ce n’est pas à travers les limons qu’elle va se transmettre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires