Le 8 avril 1994: conclusion d'une alliance PTr-MMM

Avec le soutien de
Le Parti Travailliste (PTr) et le Mouvement Militant Mauricien (MMM) concluent une alliance. 

Le Parti Travailliste (PTr) et le Mouvement Militant Mauricien (MMM) concluent une alliance.

Il y a 25 ans, le 8 avril 1994, le Parti Travailliste (PTr) et le Mouvement Militant Mauricien (MMM) concluent une alliance.  Un communiqué conjoint est émis. Il porte la signature de feu James Burty qui prend la peine de préciser qu'il le fait au nom du PTr et du MMM. Les relations sont chaleureuses entre les dirigeants des deux formations politiques.

L'accord est conclu en la résidence de feu Angidi Chettiar à Moka. Les membres de la délégation mauve sont, entre autres, Paul Bérenger, Jayen Cuttaree, Rashid Beebeejaun, Alan Ganoo et Rajesh Bhagwan. Du côté du PTr tous les membres de l'état-major sont présents. On retrouve Navin Ramgoolam, Angidi Chettiar ainsi que d'autres dirigeants dont Sir Ramesh Jeewoolall, Arvind Boolell, Kailash Purryag et James Burty David. 

La nouvelle alliance annonce un comité mixte PTr-MMM pour travailler sur le programme gouvernemental, mais promet déjà une réforme du judiciaire. De son côté le MMM trouve que «le package deal est globalement positif.» C'est Jayen Cuttaree soutenu par Rashid Beebeejaun qui est la cheville ouvrière du rapprochement entre les deux partis.

L'annonce de l'alliance PTr-MMM créé une dynamique en faveur de ces deux formations, alors dans l'opposition. Toutefois, les observateurs politiques sont sceptiques quant à sa pérennité. Anil Gayan estime qu'il y a «des divergences de vues à prévoir», alors que Kader Bhayat déclare : «l'Alliance PTr-MMM ne marchera pas». Sylvio Michel, lui, trouve que «cette alliance est vouée à l'échec». Et Harish Boodhoo de se demander : «combien de temps durera ce mariage?»

En janvier 1995, l'Alliance PTr-MMM trouve une occasion de se consolider sur le terrain. Après la double-démission des parlementaires Paul Bérenger et Jean-Claude de l'Estrac, elle participe à l'élection partielle à Stanley-Rose-Hill et la remporte. Douze mois après, une vague mauve balaie le gouvernement dirigé par Sir Anerood Jugnauth. C'est le deuxième 60-0 de l'histoire.

Cependant comme prévu par les observateurs l'Alliance PTr-MMM dure seulement un an et demi. Le 21 juin1997, le Premier ministre révoque son adjoint Paul Bérenger et c'est la fin de la première alliance PTr-MMM. Lees mauves son renvoyés dans l‘opposition. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires