Enquête interne: un cadre de la MRA favorise-t-il un grand opérateur de jeux ?

Avec le soutien de
Une enquête est en cours au niveau de la MRA.

Une enquête est en cours au niveau de la MRA. 

Il a effectué pas moins d’une dizaine de voyages en Angleterre et à Dubayy en l’espace d’un an. Ce cadre de la Mauritius Revenue Authority (MRA) est soupçonné d’être l’agent d’un grand opérateur des jeux, présent dans les villes et villages. Opérateur qui est, du reste, très connu pour ses connexions politiques. 

Ce sont surtout les affirmations de ce cadre sur un forum qui l’ont trahi. D’autant qu’il se permet de les signer. L’homme en question est affecté au département Audit and Compliance du secteur des jeux à la MRA. 

Le forum traite de la fraude douanière. Le cadre chercherait, semble-t-il, des explications pour éviter à son client, un bookmaker, des taxes portant sur des évaluations faites par un autre département de la MRA. 

Interrogé, le directeur général de la MRA, Sudamo Lal, confirme ce cas. Une enquête est en cours, confie-t-il. Ajoutant cependant qu’il s’agit d’une affaire interne et qu’il ne pourra en dire plus. 

Quoi qu’il en soit, des interrogations persistent quant aux évaluations faites à des opérateurs de jeux. En 2015, le cadre avait été accusé d’avoir mené des évaluations systématiques contre des opérateurs de jeux, sauf un. 

D’autre part, rien que pour 2016, il a effectué six voyages, dont quatre à Dubayy et deux en Angleterre. Entre 2015 et 2018, surtout au mois de février, il a assisté à un gaming show à Londres où il a exprimé un certain intérêt pour une compagnie qui produit des machines importées par l’opérateur des jeux en question dont il serait très proche

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires