Agression au poste de police de Phoenix: trois suspects font valoir leur droit au silence

Avec le soutien de
Une trentaine d’individus avaient pris d’assaut le poste de police de Phoenix.

Une trentaine d’individus avaient pris d’assaut le poste de police de Phoenix.

Motus et bouche cousue. Trois des suspects appelés à donner leur version des faits hier, mercredi 3 avril,  dans le cadre de l’enquête sur l’agression au poste de police de Phoenix, dimanche, ont fait valoir leur droit au silence. Il s’agit d’Iklaas Moolkeea, de Moontashir Aullybuksh et de Swaley Aullybuksh. Ils sont les proches d’une jeune femme qui habite à Clairfonds. Ils sont représentés par Me Arshaad Inder et Me Shakeel Mohamed.

C’est le petit ami de la jeune femme qui a été la cible de l’assaut au poste de police de Phoenix. Confrontés à 25 questions des enquêteurs de la Criminal Investigation Division de Phoenix, les trois suspects, qui répondent d’une accusation provisoire d’agression avec préméditation, ont décidé de ne pas piper le moindre mot hier. Ils ont également refusé de participer à un exercice d’identification et de visionner les caméras de CCTV.

Par ailleurs, une nouvelle accusation de «assault on sister» a été déposée contre Moontashir Aullybuksh, après que sa sœur a porté plainte contre lui. Cette dernière allègue avoir été tabassée par l’habitant de Phoenix.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x