Maltraitance alléguée: une mineure de 13 ans porte plainte contre sa mère

Avec le soutien de
La déposition a été faite au poste de police des Line Barracks, mardi.

  La déposition a été faite au poste de police des Line Barracks, mardi.  

«Bien souvent, elle nous maltraite et nous agresse…» Cette jeune fille de 13 ans qualifie sa mère de «paranoïaque». Mais cette dernière récuse les accusations portées contre elle.

Une mineure de 13 ans, actuellement hospitalisée, refuse de vivre chez sa mère, une habitante de Grand-Rivière. Elle a fait une déposition en ce sens au poste de police des Line Barracks, mardi.

À un officier de la Family Welfare Protection Unit, la jeune fille a expliqué qu’elle vit avec sa mère et ses deux frères ; l’un âgé de 18 ans, souffre d’un handicap, tandis que l’autre a dix ans. D’ajouter que sa mère suit des traitements pour troubles mentaux à l’hôpital Jeetoo. Elle allègue que cette dernière les maltraiterait. «Bien souvent, elle nous maltraite et nous agresse. Elle menace de nous punir…»

L’express a sollicité la mère de famille, qui est âgée de 39 ans. Elle récuse les accusations portées contre elle. «Qu’est-ce qu’elle entend lorsqu’elle dit qu’elle est maltraitée ?» lance la trentenaire. Catégorique, elle déclare : «Je l’ai déjà frappée pour la corriger, comme toute mère l’aurait fait. Je lui ai fait des excuses après.» De révéler que sa fille lui dit sou- vent qu’elle est «paranoïaque». Pourtant, «c’est son comportement qui me rend ainsi».

Au dire de la mère de famille, sa fille veut aller vivre chez sa sœur aînée à CaseNoyale. «Je ne suis pas d’accord avec cette décision.» Mardi, c’est une dispute concernant la nourriture qui aurait poussé sa fille à quitter la maison. «Mo ti kwi frikasé lentiy ek sosis. Nou tou inn manzé, mé li pa finn lé. Elle voulait manger des mines Apollo, j’ai refusé.» La mineure se serait alors enfermée dans sa chambre.

«À aucun moment je n’ai refusé de la nourrir. Elle est exigeante, elle m’a demandé un téléphone portable et quand je le lui ai refusé, elle a haussé le ton pour me dire qu’elle peut s’en procurer dix.»

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x