Arrestation arbitraire alléguée: Pravind Jugnauth retire sa plainte contre l’État

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth estime que son arrestation en décembre 2012 était arbitraire.

  Pravind Jugnauth estime que son arrestation en décembre 2012 était arbitraire.  

Il serait revenu à de meilleurs sentiments. Le Premier ministre réclamait Rs 100 millions à l’État pour son arrestation arbitraire alléguée survenue le 26 décembre 2012.

L’affaire a été appelée ce lundi 25 mars devant le juge Eddy Balancy. Pravind Jugnauth a eu les excuses de la police et a retiré sa plainte.

Cette affaire remonte à 2012. Pravind Jugnauth, avait été arrêté par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department, dont Pregassen Vuddamalay, quelques jours avant le Nouvel An. Ceci, pour avoir commenté les allégations de pédophilie à l’encontre d’un enseignant du MITD, lors d’une conférence de presse du Mouvement Socialiste Militant. Dans sa plainte, il avait affirmé que ses droits constitutionnels n’avaient pas été respectés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires