Santé: 40 cas de dengue recensés

Avec le soutien de
Un nouvel exercice de fumigation a eu lieu à Vallée-des-Prêtres, hier.  © Aurélio Prudence.

Un nouvel exercice de fumigation a eu lieu à Vallée-des-Prêtres, hier.  © Aurélio Prudence.

Le nombre de personnes atteintes de la dengue ne cesse de croître au fil des jours. À hier, lundi 18 mars, 40 cas ont été enregistrés dont 35 dans la région de Vallée-des-Prêtres. Ce chiffre peut avoir augmenté aujourd’hui, étant donné que le dernier pointage était prévu pour 23 heures hier. Le ministère de la Santé lance de nouveau un appel auprès des habitants. Il leur demande de prendre les mesures adéquates pour empêcher la propagation de la maladie.

Une nouvelle séance de fumigation a eu lieu hier soir à Vallée-des-Prêtres. Plus précisément, à School Lane, là où les cas ne cessent d’augmenter. «Nous demandons aux habitants de redoubler de vigilance et de continuer à nettoyer leur cour et leur maison. Il faut éviter que les moustiques puissent pondre», prévient le Dr Vasantroa Gujadhur, directeur des services de la Santé et responsable de la Communicable Disease Control Unit. «Un moustique femelle pond 150 oeufs, de quatre à cinq fois durant sa vie. Imaginez le nombre de moustiques que cela produit. Mais si chaque citoyen assume sa responsabilité, on peut combattre cette maladie.»

Le ministère compte-t-il étendre les zones de fumigation ? Ce n’est pas à l’ordre du jour. «Dès qu’un malade est recensé, nous allons jusqu’à 500 mètres de chez lui avec l’insecticide. Mais pour le moment, la région de Vallée-des-Prêtres est surtout concernée. Cela prendra un peu de temps avant de tout éliminer mais nous comptons y arriver. Grâce à notre porte-à-porte, les malades qui sont découverts sont envoyés à l’hôpital.» Ces derniers sont placés sous des moustiquaires. «Le patient atteint doit rester environ une dizaine de jours à l’hôpital.»

Par ailleurs, cette maladie continue à prendre de l’ampleur à La Réunion. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a annoncé dimanche que l’île aura droit à un renfort de 50 agents de la protection civile, dès la fin de mars, pour aider à lutter contre l’épidémie de dengue. Du 4 au 10 mars, les autorités réunionnaises ont enregistré 500 nouveaux malades de la dengue.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires