Dengue: six nouveaux cas détectés pendant le week-end

Avec le soutien de
Des exercices de fumigation ont eu lieu dans les régions affectées.

Des exercices de fumigation ont eu lieu dans les régions affectées.

Tous habitent Vallée-des-Prêtres. Du vendredi 15 mars au dimanche 17 mars, six nouveaux cas de dengue ont été recensés par le ministère de la Santé. Jusqu’à présent, on y compte donc 32 cas. Et si on ajoute les cinq autres survenus au début du mois, le chiffre total passe à 37.

«Les exercices de fumigation se font selon un périmètre bien défini, soit dans un rayon de 300 mètres», explique-t-on au ministère de la Santé. À partir de la «croisée Chitrakoot» jusqu’à Cité-la-Cure. Parallèlement, après que des cas suspects ont été signalés, des opérations de fumigation ont aussi été menées au Paille-en-Queue Court, où un employé d’Air Mauritius présenterait des symptômes de la fièvre dengue, à Vacoas, proche de son domicile et à Pereybère, durant le week-end.

Comment expliquer que Vallée-des-Prêtres soit la zone la plus affectée ? «C’est une région montagneuse avec des buissons. ll fait chaud. C’est humide. Toutes les conditions sont réunies pour une multiplication des moustiques», explique le Dr Vasantroa Gajadhur, directeur des Health Services et responsable de la Communicable Disease Control Unit. Et d’ajouter qu’il y a aussi des déchets dans les rues ou des objets pouvant retenir l’eau qui sont propices à la reproduction des moustiques.

Un nouveau décompte devrait se faire cet après-midi, après avoir compilé les résultats d’analyses médicales. Des requêtes auraient été faites au ministère de la Santé, pour des exercices de fumigation dans d’autres régions. «Le produit tue tous les insectes Il faut prendre en compte l’impact sur l’environnement», ajoute le Dr Vasantroa Gajadhur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires