Funérailles: l’adieu au baron bleu

Avec le soutien de

Assise sur une chaise, Sanjeeta Maybadee essuie les larmes roulant sur sa joue avec un mouchoir froissé. Sa fille, Pavijata, tente de la consoler. En vain. La dépouille de son beau-frère, celui que tout le monde connaît comme Baron, dont le vrai nom est Ranjeet Maybadee, vient de quitter son domicile, à la rue Thompson à Vacoas, hier. «Il était un trésor pour toute la famille. Il n’y en aura pas deux comme lui», pleure la nièce.

Les personnalités aussi bien que des inconnus défilent dans la demeure de l’ancien bras droit de sir Gaëtan Duval, fidèle du Parti mauricien social-démocrate (PMSD). Alors qu’un prêtre officie, l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam fait son apparition. «Je le connais depuis qu’il était avec sir Gaëtan Duval. Par la suite, il nous a aidés alors que le PMSD était en alliance avec nous. C’était une bonne personne, je suis convaincu que le chemin est désormais ouvert pour lui.»

Dans la foule, on retrouve des fervents partisans du PMSD. Marie-Noëlle Soodeen est venue de Richelieu pour rendre un dernier hommage à celui qu’elle côtoie depuis 40 ans. Entre ses mains, une grande photo de famille dans laquelle on reconnaît l’activiste bleue aux côtés de Xavier-Luc Duval et Baron. «Je suis extrêmement attristée. Je suis ici depuis mardi. Il a toujours une solution pour les personnes en difficulté. C’était une bonne personne.»

Jovial et généreux

Des anciens du PMSD, tout comme les nouveaux adhérents, sont présents. Jacques Panglose fait un brin de causette avec Marc Hein. Ce dernier témoigne : «Si on l’embêtait, il pouvait être très irrité ou vexé et il montrait alors du cynisme et de l’ironie mais je ne l’ai jamais, au grand jamais, vu en colère..»

Un homme jovial et généreux. Il est ainsi décrit par tout le monde. «Il a touché tout le monde par son bon cœur», rappelle Adrien Duval. L’un de ses derniers gestes de solidarité demeure dans le souvenir de Sanjeeta Maybadeee. «Il a emmené une chienne pleine et errante à la maison un jour de pluie, disant qu’il était difficile de la laisser à la rue alors qu’il avait déjà Tacha et Paow à la maison.»

Par contre, aucun membre du Mouvement militant mauricien ou du Mouvement socialiste militant n’était présent.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires