Ligue des champions: Manchester City, sept buts pour voir les quarts

Avec le soutien de
Manchester City se balade contre Schalke 7-0 en Ligue des champions et valide sa place en quarts le 12 mars 2019

Manchester City se balade contre Schalke 7-0 en Ligue des champions et valide sa place en quarts le 12 mars 2019

Manchester City retrouve les quarts avec la manière: les champions d’Angleterre ont humilié Schalke mardi (7-0) en huitième de finale retour de Ligue des champions pour passer tranquillement au prochain tour.

Coupe de la Ligue déjà en poche, les «Citizens» ont rendu une copie qui peut leur donner espoir dans leur quête de quadruplé (C1-Championnat-Coupe de la Ligue-Coupe d’Angleterre).

S’ils avaient été bousculés à l’aller en Allemagne lors de leur victoire 3-2, l’issue de la rencontre de l’Etihad Stadium n’a jamais fait l’ombre d’un doute. Elle a même tourné à l’humiliation.

Ce large succès 7-0, un record égalé dans un match de phase finale de C1, ouvre donc la porte des quarts à Pep Guardiola et ses hommes, un stade de la compétition auquel ils avaient été éliminés, la saison passée.

Reste à savoir si ses joueurs, qu’il a qualifié d'«adolescents» dans une compétition pour adultes lundi en conférence de presse, ont retenu les leçons de leur élimination par Liverpool la saison passée.

A Manchester, ils sont en tout cas prouvé qu’ils avaient les dents longues.

Si le Catalan a été contraint d’improviser en défense, avec une charnière Danilo-Laporte, les absences d’Otamendi (suspendu), Stones (de retour de blessure), Kompany et Mendy (genou) ne se sont pas vraiment fait sentir tant le jeu s’est déroulé de l’autre côté du terrain.

Les leaders de la Premier League ont régalé leur public, donnant une leçon offensive à un Schalke en plein naufrage en Bundesliga (seulement quatre points d’avance sur le premier relégable). Les «Knappen» avaient encaissé 14 buts dans leurs quatre derniers matches, ils en ont désormais 21 dans la musette sur leurs cinq dernières sorties...

Schalke a craqué en grand, un naufrage qui pourrait coûter son poste à Domenico Tedesco.

Déjà sur un siège éjectable en raison des résultats en championnat, l’avenir du jeune entraîneur ne fait plus guère de doute.

Avalanche de buts

A l’Etihad Stadium, Agüero a d’abord transformé un penalty façon Panenka (35), suite à une faute sur Bernardo Silva.

L’Argentin a ensuite humilié Fährmann une deuxième fois en trois minutes en glissant une remise de Sterling entre les jambes du gardien allemand (38). Même la VAR, convoquée pour valider le but pendant de longues minutes, n’a pu empêcher le «Kun» d’inscrire son quatorzième but en 2019.

Dès le coup d’envoi suivant, Schalke a flanché à nouveau. Sané, lancé par Zinchenko, a enterré définitivement son ancien club d’une frappe croisée limpide (42).

Sterling y est allé de son but après la pause, après un nouvel appel à la VAR (56). Pas besoin de la vidéo pour le cinquième, un tir de Bernardo Silva sur un centre en retrait de Sané (71).

Les remplaçants Foden (78 et Jesus 84) ne sont pas restés muets, marquant pour déjà préparer le rendez-vous du week-end.

La quête du quadruplé reprend en effet dès samedi pour les «Citizens». Ils se déplacent à Swansea, pensionnaire de D2, pour les quarts de finale de la Coupe d’Angleterre. En confiance!

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires